forum non officiel des eurocks Forum Index

forum non officiel des eurocks
Ouais gros.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Bilan de l'année 2017
Goto page: <  1, 2, 3  >
 
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Bla bla
Previous topic :: Next topic  
Author Message
RabbitIYH


Offline

Joined: 05 Feb 2016
Posts: 658
Localisation: Shanghai

PostPosted: Tue 30 Jan - 16:53 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Autant j'ai pas du tout aimé le Star Wars VII et son recyclage éhonté autant j'ai adoré le 8, bien mieux écrit et surtout investi dans ses personnages et leurs émotions. Mais c'est un autre débat...

Pour Twin Peaks j'espérais évidemment de Lynch quelque chose de très différent, à rebrousse-poil des attentes classiques, mais honnêtement là je me rends compte que Lynch finalement j'en suis un peu revenu, il tient plus que jamais à montrer à travers chaque plan qu'il est un artiste et qu'il se fout des conventions, résultat la série est écrite par-dessus la jambe, il n'y a aucun enjeu, aucun équilibre entre dramaturgie et singularité au contraire de The Leftovers justement qui est 100 fois plus audacieuse dans sa narration et la philosophie qui la sous-tend, sans avoir à crier sa différence sur tous les toits à chaque seconde à coups de boursouflures arty et prétentieuses.

Et puis des séries aux antipodes de la course à l'audience il y en des tas aujourd'hui (tout comme il y en avait des tas aux grandes heures de HBO il y a 15, 20 ans), les 4 que j'ai citées notamment, ça n'est pas pour autant qu'elles rejettent toute notion de logique narrative, de sens, de construction dramatique comme cet espèce de puzzle bancal qu'est cette saison 3 de Twin Peaks aux personnages tous plus inexistants les uns que les autres (et c'est là que le bât blesse le plus pour moi).
_________________
"I get the Pope, but Gary fucking Busey?"
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 30 Jan - 16:53 (2018)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Nifa


Offline

Joined: 27 Feb 2013
Posts: 1,453

PostPosted: Thu 1 Feb - 13:43 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

RabbitIYH wrote:
Autant j'ai pas du tout aimé le Star Wars VII et son recyclage éhonté autant j'ai adoré le 8, bien mieux écrit et surtout investi dans ses personnages et leurs émotions. Mais c'est un autre débat...

Pour Twin Peaks j'espérais évidemment de Lynch quelque chose de très différent, à rebrousse-poil des attentes classiques, mais honnêtement là je me rends compte que Lynch finalement j'en suis un peu revenu, il tient plus que jamais à montrer à travers chaque plan qu'il est un artiste et qu'il se fout des conventions, résultat la série est écrite par-dessus la jambe, il n'y a aucun enjeu, aucun équilibre entre dramaturgie et singularité au contraire de The Leftovers justement qui est 100 fois plus audacieuse dans sa narration et la philosophie qui la sous-tend, sans avoir à crier sa différence sur tous les toits à chaque seconde à coups de boursouflures arty et prétentieuses.

Et puis des séries aux antipodes de la course à l'audience il y en des tas aujourd'hui (tout comme il y en avait des tas aux grandes heures de HBO il y a 15, 20 ans), les 4 que j'ai citées notamment, ça n'est pas pour autant qu'elles rejettent toute notion de logique narrative, de sens, de construction dramatique comme cet espèce de puzzle bancal qu'est cette saison 3 de Twin Peaks aux personnages tous plus inexistants les uns que les autres (et c'est là que le bât blesse le plus pour moi).


Je connais The Leftovers, j'adore également hein.
Enfin bref, je t'ai déjà expliqué pourquoi j'ai aimé cette saison 3.

A part Mindhunter j'ai pas suivis beaucoup de série dans ces fameux antipodes.
Back to top
RabbitIYH


Offline

Joined: 05 Feb 2016
Posts: 658
Localisation: Shanghai

PostPosted: Thu 1 Feb - 13:46 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Tiens je viens de la commencer, curieux de découvrir la suite.
_________________
"I get the Pope, but Gary fucking Busey?"
Back to top
Keke


Offline

Joined: 27 Feb 2013
Posts: 2,698
Localisation: Nancy

PostPosted: Mon 5 Feb - 14:05 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Parce que j'ai pas assez persévéré dans mes recherches de nouveautés cette année, je vais me contenter de ce top là, ça tombe bien, c'est le meilleur.

Album de l'année
Mnemotechnic - Weapons, court, cohérent, taillé pour le live mais pas que, les guitares sont folles, la rythmique aussi, album de l'année


Pire album de l'année
The Brian Jonestown Massacre - Don't Get Lost, absence totale de prise de risque et dépassé de toute part par une concurrence pour pas très vivace (Black Angels c'mooooon...). On dirait du psyché libre de droit.


Déception de l'année
Tim Darcy - Saturday Night, le chanteur de Ought lâche son putain de groupe pour se prendre pour Bryan Ferry à 25 ans et sonner comme Bryan Ferry à 60 ans.


Chanson de l'année
Kendrick Lamar - .DNA, on pense ce qu'on veut de l'album (moi il m'emmerde globalement) mais ce titre, c'est l'instant hit, moderne, riche, efficace.


Concert de l'année
Herr Geisha & The Boobs @ Rupture Fest, le blues-punk noisy de ce trio de lyonnais m'a porté moi et mes quelques litres de craft beer vosgiennes vers les cîmes des sapins attenants, pour l'éternité.

Livre de l'année
Court-Serpent - Bernard de Bucheron, qui est sorti en 2004, mais on s'en branle. Des missionnaires chrétiens qui laissent leur vie à tenter d'évangéliser des chasseurs de phoques et des inuits au Groenland au XIVe

BD de l'année
Le Monde à tes Pieds - Nadar, trois histoires de la jeunesse déqualifiée espagnole, triste, réelle, le futur.


Evenement de l'année
Le retrait des accords de Paris des USA, co²vfefe


Scrogneugneu de l'année
Le traitement médiatique toujours affligeant et manichéen des problèmes complexes comme la crise vénézuelienne, l'indépendance catalane...

Super-héros de l'année
Benoît Hamon, je n'ai même pas voté pour lui mais le gars a enterré le PS libéral, élevé le débat comme jamais et fini un looser magnifique.


Super-méchant de l'année
Harvey Weinstein, il faut un super vilain pour déclencher une super réaction, gros porc


Match de l'année
La finale du championnat du monde de hand féminin, avec le plus gros pic de hargne vue dans l'année


Geste de l'année
Le contre de Ginobili sur Harden en demi-finale de conf', Ginobili, 41 ans contre le MVP wanabee dans le dos, l'humilie sur le buzzer.


Sportive/sportif de l'année
Roger Federer - Papy revient torcher toute une génération de robot de ligne de fond à coups de revers slicé.


Emission télé de l'année
Le Dessous des Cartes, RIP in peace Jean-Christophe (et belle reprise même si ça aurait bien de laisser l'émission à un scientifique m'enfin...)


Emission radio de l'année
Si tu écoutes j'annules tout / Par Jupiter !, la bonne rasade de trolling quotidien

Journal/site de l'année
Arrêts sur Image, le vieux Schneidermann s'efforce à contredire, complexifier, mettre en perspective tout ce qui passe mal chez les autres.

Tête à claques média de l'année
François Lenglet, l'idéologue libéral, discret et qui présente bien, érigé en expert de l'économie-science dure multi-plateaux


Chaine YT de l'année
Chroma, Karim Debbache is god, pourtant cette catégorie est peut-être celle pour laquelle j'ai le plus hésité parce que dans tous les domaines, humour (Glamouzes...), sciences (DirtyBiology) etc., y'a vraiment eu du lourd cette année.


Meme/GIF de l'année
Shooting stars, glorification droguée de la chute


Jeu vidéo de l'année
Playerunknown's Battlegroud, même (et peut-être surtout) parce que j'ai passé plus de temps à regarder les streams qu'à y jouer


Film de l'année
La La Land, je déteste les comédies musicales, plus ou moins, l'histoire est aussi simple que puissante, les plans regorgent de trouvailles et de plaisirs cinéphiles purs.


Série de l'année
Master of None, la plus drôle, belle, intelligente, touchante série de bobos des bobos.


Episode de l'année
Game of Thrones - Spoils of War, j'ai regardé l'attaque de l'armée par les dothraki et le dragon comme un match de foot. Et c'était une putain de demi-finale.


Acteur/ice de l'année
Evan Rachel Wood in. Westworld, les robots qui prennent conscience d'eux-mêmes sont un sujet d'acting tendance, Wood éclate Gosling sur le thème.


Déception de l'année
Valérian, ben ouais, j'en attendais quelque chose, naïvement. La première demi-heure est très chouette, pleine d'idées, et puis on s'emmerde, les personnages sont nazes et l'histoire est pointless.


Réal de l'année
Denis Villeneuve in. Blade Runner 2049, ce travail du son, ces univers cohérents, déshérités, froids même dans une poussière orange, que c'était beau...


Pire film de l'année
Gold, biopic rise and fall et quinze pieds sous Casino, autour d'une histoire vraie à l'intérêt très limité et qui ne méritait pas un traitement aussi classique. McConaughey en auto-caricature n'arrange pas l'affaire.


Pire série de l'année
Disjointed, une série comique sur un dispensaire de cannabis avec Kathy Bates, à priori, oui, mais c'est tellement mal écrit mon dieu, pas un sourire en 3 épisodes...


Pire acteur/ice de l'année
Dane DeHaan in. Valérian, je doute que sa feuille de route sur ce film ait été : "Hey steuplé, rends le héros chiant, détestable et foncièrement antipathique"


Pire réal de l'année
Matthieu Amalric in. Barbara, le film est OK notamment parce que Balibar en Barbara en met plein la gueule mais Almaric plombe le film à vouloir le faire tourner autour de sa propre admiration, dont on se fout évidemment.
Back to top
Nifa


Offline

Joined: 27 Feb 2013
Posts: 1,453

PostPosted: Mon 5 Feb - 14:40 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Keke qui comme d'hab tue le game

Pour la chaine YT pour moi c'est Nota Bene, mais en même temps c'est la seule que je regarde.

Pour le jeu vidéo : ptet Dishonored 2 parce que j'ai effectué mon passage sur ps4 avec ce jeu, il est comme le premier extrêmement sympa à jouer pour peu qu'on aime l'infiltration et puis quelle claque graphique ! Dirt Rally ma bien impressionné niveau gameplay (25 restart pour finir une spéciale sans accro haha) et m'a rappelé ma jeunesse, mon ancien pseudo, tout ça tout ça.
Back to top
crono


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 7,553

PostPosted: Mon 5 Feb - 14:57 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Nifa wrote:
Keke qui comme d'hab tue le game




Mais clairement!
(même si je ne suis pas totalement d'accord avec lui sur Valerian Razz )
Back to top
RabbitIYH


Offline

Joined: 05 Feb 2016
Posts: 658
Localisation: Shanghai

PostPosted: Mon 5 Feb - 15:02 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Keke wrote:

Pire album de l'année
The Brian Jonestown Massacre - Don't Get Lost, absence totale de prise de risque et dépassé de toute part par une concurrence pour pas très vivace (Black Angels c'mooooon...). On dirait du psyché libre de droit.




J'en pense exactement tout le contraire. Razz Meilleur album à guitares de l'année, prise de risque de tous les instants avec un disque qui passe de la noise au krautrock au trip-hop au space rock à l'ambient à l'acid house circa Madchester tout en restant cohérent dans son atmosphère et sa progression, je sais pas ce qu'il te faut ? Aucun suiveur n'arrive à la cheville de ce truc, il faut dire que le leader de Serena-Maneesh groupe shoegaze le plus mélangeur des 20 dernières années participe au bouzin. Les Black Angels ça a toujours été moyen, pas inventif pour un sou, creusant infiniment le même sillon jusqu'à la nausée mais là franchement vu leur dernier opus et celui-là y a même pas l'ombre d'une comparaison possible.

Sinon il est cool ton bilan.
_________________
"I get the Pope, but Gary fucking Busey?"
Back to top
crono


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 7,553

PostPosted: Thu 15 Feb - 12:20 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Bon, vu que je peine à aller plus loin que la partie musique, voilà les résultat du NME:


Best British Band – Alt-J
Best British Solo Artist – Loyle Carner
Best New Artist – Stefflon Don
Best Live Artist – Kasabian
Best Track – Charli XCX, ‘Boys’ –
Best International Band, Haim
Best Mixtape – Avelino, ‘No Bullshit’
Best Album – J Hus ‘Common Sense’
Best Collaboration – Craig David and Bastille, ‘I Know You’
Best Festival – Glastonbury
Best Film – Baby Driver
Best Music Video – The Big Moon, ‘Sucker’
Under The Radar Award – Pale Waves
Best Festival Headliner – Muse
Best International Solo Artist – Lorde
NME Icon – Shirley Manson
NME Innovation Award – Boy Better Know
Godlike Genius – Liam Gallagher
Best Book – Wiley, Eskiboy
Best TV Show – Stranger Things 2
Best Reissue – Radiohead, ‘OK Not OK’
Best Small Festival – Festival Number 6
Music Moment of The Year – One Love Manchester
Best Music Film – Gaga: Five Foot Two
Hero of the year – Ariana Grande
Villain of the year – Piers Morgan
Back to top
RabbitIYH


Offline

Joined: 05 Feb 2016
Posts: 658
Localisation: Shanghai

PostPosted: Thu 15 Feb - 14:22 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Et Godlike Genius : Liam Gallagher Rolling Eyes putain faudrait les euthanasier les gars du NME.
_________________
"I get the Pope, but Gary fucking Busey?"
Back to top
crono


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 7,553

PostPosted: Thu 15 Feb - 15:06 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

RabbitIYH wrote:
Et Godlike Genius : Liam Gallagher Rolling Eyes putain faudrait les euthanasier les gars du NME.


Faut comprendre quoi par "Godlike Genius"? Embarassed
Back to top
RabbitIYH


Offline

Joined: 05 Feb 2016
Posts: 658
Localisation: Shanghai

PostPosted: Fri 16 Feb - 01:16 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Ben génie et dieu vivant. Shocked Liam Gallagher quoi. Comme s'il avait pas suffisamment le melon déjà.
_________________
"I get the Pope, but Gary fucking Busey?"
Back to top
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,723

PostPosted: Fri 16 Feb - 10:24 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Bah y a sans doute pas mal d'ironie là dedans. Et en plus faut reconnaître que les frères Gallagher pour des journalistes ce sont des perles rares, jamais avares de bons mots. Un peu les JC Van Damme du RnR Circus
Back to top
Gugussss


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 1,865

PostPosted: Fri 16 Feb - 12:31 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

RabbitIYH wrote:
Ben génie et dieu vivant. Shocked Liam Gallagher quoi. Comme s'il avait pas suffisamment le melon déjà.


J'aurais plutôt traduit par "génie à l'égal de Dieu"

Back to top
RabbitIYH


Offline

Joined: 05 Feb 2016
Posts: 658
Localisation: Shanghai

PostPosted: Fri 16 Feb - 13:12 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

Certes !
_________________
"I get the Pope, but Gary fucking Busey?"
Back to top
RabbitIYH


Offline

Joined: 05 Feb 2016
Posts: 658
Localisation: Shanghai

PostPosted: Fri 16 Feb - 14:30 (2018)    Post subject: Bilan de l'année 2017 Reply with quote

... mais encore faudrait-il prouver que Dieu est un génie, sachant qu'il a inventé Liam Gallagher c'est pas gagné. Mr. Green
_________________
"I get the Pope, but Gary fucking Busey?"
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Bla bla All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3  >
Page 2 of 3

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group