forum non officiel des eurocks Forum Index

forum non officiel des eurocks
Ouais gros.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Eurockéennes 2017
Goto page: <  1, 2, 3 … , 66, 67, 68  >
 
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Eurockéennes de Belfort
Previous topic :: Next topic  
Author Message
HenriDèsMetal


Offline

Joined: 27 Feb 2013
Posts: 9,134
Localisation: Ton Cul

PostPosted: Wed 12 Jul - 16:01 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

La réponse peut dépendre du degré d'ironie du label.
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 12 Jul - 16:01 (2017)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
loupnoir


Offline

Joined: 07 Mar 2013
Posts: 868

PostPosted: Wed 12 Jul - 16:25 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Le President wrote:
loupnoir wrote:
au cours de ce fest est né le label 3G (Gay Groovy Gorgeous)
un groupe à servi de référence pour ce label
je vous laisse deviner lequel
bordel


comment peuvent ils devinerle nom d'un groupe obscure, quelconque, et qui le restera !

ctb
Back to top
Clem


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 2,580
Localisation: Bikini Bottom

PostPosted: Wed 12 Jul - 17:59 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

hmltd ? La Femme ? Faire ?
_________________
Back to top
Gugussss


Online

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 1,877

PostPosted: Wed 12 Jul - 18:06 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Her? Parcels? Tuxedo ?
Back to top
loupnoir


Offline

Joined: 07 Mar 2013
Posts: 868

PostPosted: Wed 12 Jul - 19:16 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Gugussss wrote:
Her? Parcels? Tuxedo ?


j'ai pas vu her
Tuxedo aurait un seul G
Mais Parcels !!!! Bordel c'était tellement splendide
le clavier à lui tout seul mérite son label
bordel
Back to top
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,772

PostPosted: Wed 12 Jul - 19:19 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Parcels visiblement j'ai quand même bien merdé en les loupant
Back to top
Prsouris


Offline

Joined: 04 Mar 2017
Posts: 293
Localisation: Evette-Salbert

PostPosted: Wed 12 Jul - 20:19 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Magique à la barrière en effet
Back to top
Skype
willy


Offline

Joined: 27 Feb 2013
Posts: 1,183

PostPosted: Wed 12 Jul - 21:05 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Nico 77 wrote:
Parcels visiblement j'ai quand même bien merdé en les loupant

séance de rattrapage sur Arteconcert Wink
Back to top
crono


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 7,584

PostPosted: Wed 12 Jul - 21:20 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Eurocks 2017



Dredi
Arrivé sous le cagnard à 13h au camping, petit apéral avec Loulou, balade à l'ombre pour tremper nos pieds dans la Savoureuse et on retourne au camping pour fêter l'arrivée (tardive) du Président. Naturellement on se colle une bonne tôlasse gouvernementale (deux bouteilles de cocktail présidentiel se sont fait descendre en un temps record). Hop, on décolle un peu en retard par rapport à nos objectifs (adieu Tash Sultana, All Them Witch et IDLES Crying or Very sad )

Alkpote: Vu que 2 chansons et demi. Je m'attendais à un truc bien trash et bien violent, finalement j'ai eu deux chansons pas très intéressantes et assez molles (CVB). Mais bon, dur de se faire un avis en à peine 10 minutes.
Lorenzo: L'Empereur du Sale! Décors en forme de cabanon à kébab pour le DJ, un méga ultra joint de 2m de long pour mamène "Poto Rico" (sic). Bref on voulait du n’importe quoi, on en a eu. Mais dans le même genre Vald l'an dernier était musicalement bien meilleur. Là c'est trash, mais très brouillon dans le son (ils finissent à 4 MC ce qui n'aide pas). Y a quelques bonnes compos issues de la mixtape mais comme il n'y a pas pas encore d'album, y a encore un petit côté limité pour le moment. M'enfin bon, je me suis quand même méchamment amusé à chanter 5 fois d'affilé le freestyle du sale avec les jeunes à camelbak!
Psykup: Mouais euuh, je me suis cru en train d'écouter du métal de la fin des 90' début des années 2000 (ce que c'est vous me direz). Bon, pas grand chose à dire je ne suis resté que 15 minutes avec un pique d'alcoolémie. Mais c'était rigolo et les gars avaient l'air très content d'être là "Merci à Kem qui est là depuis 800 ans de nous avoir programmé" Laughing
Parcels: J'ai bien envie de parler de ce concert mais ça serait en piquant les mots de mamène Loupnoir et son concept du 3G. Mais ouais cette heure était on ne peut plus réjouissante et dansante. Ils sont trop mimi, leur son est bien groovy comme il faut et il y a cette petite danse du mec au clavier... Par contre déception des Eurocks: sur Overnight le grand rideau en fond de scène ne s'est pas ouvert et les Daft Punk ne sont pas apparus . Toute l'après-midi on a fantasmé là dessus Embarassed
Gojira: Définitivement pas mon truc musicalement parlant, mais je reconnais que si je dois me faire opérer pour ma cheville un jour, je veux bien qu'un des membres du groupe s'en occupe tant c'est précis et chirurgical. Ce batteur quand même. Puis y a de sacrés riffs bien sentis quand même². Bon, c'est pas mon truc Gojira, mais j'ai un peu aimé Embarassed
Editors: J'avais déjà préparé mon texte "ouais voilà, j'vous l'avez dit ça ne vaut rien depuis longtemps Editors", mais très étrangement c'est passé comme papa dans maman. C'est devenu du rock de stade assez putassier, mais j'sais pas, ça leur va bien et c'est plutôt efficace. Les mecs posent pas mal, on sent que ça les saoule de jouer Munich, mais rien à dire, je ne vois pas le temps filer. Mais c'est aussi à cause de ce petit couple à côté de moi (avec une petite blonde romignonne). Ils avaient tous les deux un tel sourire de plaisir à la fois naïf et sincère que dès que je décrochais un peu je les regardais et ça allait mieux au point de vouloir que le concert continue plus longtemps Embarassed. C'est clair que si on avait fait le concert entre nous et qu'en me retournant j'avais un de nous qui tirait la tronche ça n'aurait pas été la même affaire Laughing
Gucci Mane: Je suis quand même arrivé à libérer 15 minutes. Je ne connais pas, je ne suis pas trop trap music mais ça l'effectue pas mal et il y a de l'ambiance, genre beaucoup d'ambiance. Mais ça ne vaut pas le sourire des deux jeunes du coup retour à la GS pour la fin d'Editors.
La Femme: Je me retrouve devant un peu par accident en suivant bêtement la meute de festivaliers. Comme toutes les chansons se ressemblent je reste quand même durant 3 ou 4 titres en ayant l'impression que c'est La Vague / Sur La Planche (que j'aime bien) qui débute mais non. Puis le drame est arrivé: Mycose. Chanson consacrée aux mycoses. Okkkaaaaayyyy. ELà je me suis dit que c'était sacrément de la merde ce que je m'infligeais depuis 15 minutes et qu'il était donc temps de partir...
The Geek x VRV: Huuum, un sorte de C2C dans les sonorités électro hip-hop avec en renfort des cuivres. Et ben c'était pas mal du tout! Surprised Bonne petite surprise.
Machine Gun Kelly: J'étais en direction de Moderat sur la GS et en passant devant la plage j'entends un truc qui sonne légèrement à la RATM (en regardant la setlist je découvre que la chanson s'appelle Bad Mother f*cker et que c'est un feat Kid Rock \o/). Je savais que c'était MGK qui jouait à ce moment là, mais j'imaginais ça comme juste un rappeur blanc sur scène avec un MC et tout le tintouin. Mais non, c'est un vrai groupe de rock. Et musicalement on navigue entre le punk à roulettes, le hip-hop, la fusion et la pop-punk à la Twenty-One Pilot. C'est le côté mainstream de ces derniers qu'on ressent le plus souvent. Mais je ne m'attendais tellement pas à ça et c'est tellement efficace que je suis resté un bon bout de temps devant ce concert (en plus quand je voulais partir ils ont repris All the small things... De fait j'ai du reporter mon départ vous comprenez Embarassed )
Moderat: Je le confesse, je ne connais absolument pas Moderat et toute cette scène. Du coup le quart d'heure que j'ai vu avait l'air franchement bien mais je n'étais pas dedans. Bon, faudra combler cette lacune d'ici le Pukkel, en attendant retour vers le groupe qui fait des reprises de Blink-182 Embarassed

Retour au camping, pas mécontent du tout de cette journée finalement assez surprenante. On picole et on fume jusqu'à 6h pour fêter ça...


Samedi

Réveil à 7h25 à cause du combo boulot qui m'appelle pour régler des problèmes à distance et chaleur infernale dans la tente. Inutile de préciser que je n'en menais pas large une partie de la matinée. En plus fumer me réussi rarement, donc j'étais malade.
Heureusement un super méga barbecue chez CiXie va sauver la journée.
Enfin la sauver parce que je me colle une méga panse. Par contre les litres de bières et les multiples verres de rosé vont aussi m'achever une partie de l'après-midi. / soirée.
Bref, passons.

Rei: Vu qu'une petite moitié (et encore, tel un couard j'ai lâché le groupe et notre tonnelle démontée pour arriver à sauvers ces 20 petites minutes). Duo de japonaises qui fait du blues guitare ou basse / batterie mais avec des sonorités et parfois des paroles qui sentent bon le pays du soleil levant. C'était parfait pour attaquer cette journée dans le dynamisme et la bonne humeur. Vraiment très bonne trouvaille des Eurocks sur ce coup.
HMLTD: NON MAIS DÉCONNER!! Ils ont vu ce groupe avant de les programmer? Quintet londoniens overlookés, maquillés, qui se croient provocants (HMLTD pour Happy Meal Limited... bon ok ça me fait rire ça ) et qui font du un espèce de glam rock. J'ai pas envie de passer trop de temps sur eux car c'était nul!! Mais nul! Musicalement j'ai rien trouvé à sauver, pas de mélodies, pas de puissance, pas de son intéressant. Le vide absolu du rock pour moi. Un des pires trucs que j'ai subi en 2017.
Rocket From The Crypt: La bonne pioche sur le papier, un peu moins dans les faits. Disons que si on avait été au southside à 23h avec une blinde d'Allemands qui chantent ça l'aurait certainement fait. Là devant 3 pelés ce n'était pas ça. Et comme si la non-ambiance et le non-public ne suffisait pas, on a droit à un groupe à l'américaine qui nous balance de longs monologues toutes les deux chansons. Pffff Dommage parce que quand ça joue c'était franchement cool, mais bon la deuxième cession de blabla fini de me convaincre de suivre les autres. Et ce n'est pas les dernières minutes du concert en mode "jeu avec le public" qui vont me convaincront que c'était forcément une mauvaise idée. Tant pis...
Tuxedo: Groupe de funky - disco dont le lien sur la page de description m'avait bien hypé. Ça tombe bien parce qu'ils sont arrivés sur cette chanson... ou pas... C'était peut être la suivante qui ressemble qui ressemble beaucoup à la première. A moins que c'était la troisième... Bref vous l'aurez compris, y a du bon son, mais pas plus loin qu'un single car tout se ressemble et l'enthousiasme suscité par les premières minutes retombent vite à plat.
Booba: Malgré mes quelques minutes d'avance je peine à me frayer un chemin plus loin que la régie. Des jeunes de partout partout. Et quand le Duc débarque à 21h pétantes c'est la teuf, tous ceux qui m'entourent sont au taquet et chanteront du début à la fin. Et c'est là qu'on sent la grosse fracture entre moi qui ne connait de Booba que quelques chansons sur lesquelles je peux péniblement fredonner le refrain et les je ne sais combien de milliers de gamins / gamines qui font office de back. Booba, je voulais voir si c'était l'escroquerie du siècle en live. Non ça ne l'est pas. Il va dérouler à la cool du début à la fin, toujours en sirotant son Jack Da. toutefois ce n'est pas parce qu'il se donne que c'est bon. Il enchaine les titres et les tubes, mais faut quand même que le public fasse une partie du taf. Et il demande au DJ de s'arrêter dès que le public ne suit plus assez ou devient trop mou. Au final je ne sais pas trop quoi penser. Souvent j'ai trouvé ça nase, mais c'était surtout les moments que je ne connaissais pas ou trop chanté sous auto-tune. Les rares moments où je pouvais être au niveau de mes voisins de fosse (LVMH, Caramel, OKLM ou Wesh Morray) j'étais quand même bien dedans. Dans l'ensemble je n'ai pas vu le temps passer. Bref définitivement pas mon genre de hip-hop mais pas mécontent d'avoir vu ce concert (et ça m'a permis d'être dans le persicope qu'on a fait à Karim Benzema, je me sens comme un vrai du coup Cool ).
Explosions In The Sky: Depuis le début je dis qu'il n'y aura personne à ce concert. Et ben j'ai eu tout faux car c'était joliment rempli (tous les vieux qui ont fuit Booba en fait). Depuis le début je dis aussi que ça va être chiant (je rappelle que la dernière fois à Porto j'ai fait une sympathique sieste devant eux) ben re tout faux car c'était assez mogwaiesque ce concert avec pas mal de montés / descentes très réussies. Une bonne surprise assez inattendue.
Helena Hauff: Depuis le début je dis que ce concert va tuer. Bon ok c'était très très techno (trop pour moi). Mais ça butait quand même bien. Malheureusement la plage était pleine à ras bord de mec en camelbak bien relous et torchés.
Noga Erez: Ok, elle est super craquante! Mais bon son espèce de pop un peu minimale matinée de beats électro (elle est entourée de deux gars avec des batteries plus ou moins électroniques) ferait presque oublié son joli minois. L'album que j'ai découvert peu avant le festival est déjà pas mal, mais en live elle fait des miracle. Contrairement aux deux guignols qui clôturent ce samedi elle arrive à installer un climat sur chaque début de chanson et à faire partir le truc sur un très court instant avec juste le son qui faut au bon moment. Et c'était comme ça pendant 40 minutes. Bravo à eux trois. Clairement la révélation du festival pour moi.
Vitalic ODC live: J'ai vu les 10-15 premières minutes de loin (plage turbo inaccessible) et à ma grande surprise ça partait méchamment bien avec du bon son agressif et des beats qui tapent. Le show était aussi pas dégueu. Mais bon, mon orgie alimentaire de midi me pesait sur l'estomac depuis plus d'une heure et vu qu'aux Eurocks on trouve ça cool de faire poireauter 30 minutes qui veulent autre chose qu'un urinoir urinoir, j'ai profité du fait que personne ne joue sur la GS pour squatter un chiotte là bas. Ma petite affaire réalisée, je suis retourné à Vitalic et ouf, j'ai eu droit à 5 minutes suffisamment inintéressantes pour me convaincre d'aller ailleurs.
Chinese Man: C'est un peu les Asian Dub Foundation français. Huum, pfff pas mon truc mais c'est plutôt bien fait dans l'ensemble.
Justice: On se mange un bon gros épisode de pluie avant le concert et ce dernier est du coup décalé de quelques dizaines de minutes. Bonne nouvelle, les deux gros branlos de Justice ont décidé de poursuivre ce qu'ils avaient commencé à faire sur la précédente tournée: arrêter de copier le modèle des Daft (des montées / descentes à coup de beats sur les chansons connues) alors qu'ils n'y arrivent pas. Non, ils sont meilleurs à jouer leurs tubes avec plein de claviers et à faire des medley de chansons. Le concert débute de façon assez magistrale avec Safe and Sound et montera en puissance titre après titre. Bon, en plein milieu il y aura bien un gros passage à vide qui nous aurait fait fuir en temps normal, mais pas là. Pourquoi? Parce que sur cette tournée les deux gars nous ont sorti un light show de malade! Avec des énormes carreaux lumineux qui se déplacent dans tous les sens. Quand la musique est bonne on peut danser comme pas permis et dès que c'est un peu moins bien on peut rester les yeux écarquillés à profiter du spectacle visuel. De quoi faire passer ce concert vitesse grand V et de ne pas trop s'insupporter devant l'attitude bien péteuse des deux gars.

Retour au camping avec nos voisins bien dégoutés de s'être fait retourner leurs tentes et voler des trucs. On ne cherche pas trop, on est tous mort et on va se coucher tôt.


Dimanche:
Grosse chaleur de bonne heure pour s'assurer qu'on ait une courte nuit. Une douche et un pique-nique apéral d'anniversaire présidentiel plus tard et on est en route vers le site pendant qu'il ne pleut pas afin d'être sûr de trouver de la place à l’abri dans un bar quand on se mangera la grosse rincée qu'on voit venir (étonnement cette technique a marché... dommage que la rincée ait duré presque 2h fallait quand même sortir et aller à la plage)

Group Doueh x Cheveu: Pas la météo idéale pour cette musique (ni même pour le matos de Cheveux visiblement) mais l'album est bon et leur mélange de proto-punk et musique africaine rend foutrement bien en live.
Royal Blood: Ce concert a confirmé tout le mal que j'avais déjà ressenti en les voyant il y a quelques années. Ouais y a 4-5 tubes qui rendent aussi bien qu'en disque mais à côté de ça c'est du vent, tout se ressemble, c'est plat. Même si le son était moins lourd et épais, dans le même genre la fraicheur de Rei la veille faisait bien plus plaisir à entendre.
Ghetto Kumbé: Bon, ce concert ça a été surtout surtout séance de blabla avec ce bon vieux Guybé. En même temps les gars font des percutions et de ce que j'en ai entendu ça n'avait aucun intérêt...
Solange: Oh que je l'attendais celui là! Et oh qu'il m'a surpris en bien. Plus qu'une simple interprétation d'A Seat at the Table et de True en concert, ce live les a transcendé. Déjà grace à la présence de nombreux musiciens (cuivres, batterie, clavier, basse, guitare) et de choristes. Mais plus que ça, c'est une performance totale, hyper précise avec de nombreuses "chorégraphies" et ça donne quelque chose de relativement pointu. Retour de bâton, vu que tout est rodé c'est assez froid, mais tellement bien. Dommage que le public ai répondu autant présent que pour Refused ou que pour My Bloody Valentine il y a quelques années. Comment on dit déjà? Ah oui, confiture cochon toussa...
Systema Solar: J'avais prévu d'aller voir Phoenix mais j'ai dérivé vers la plage. Bonne pioche, j'ai vraiment bien aimé ce mix entre électro, musiques traditionnelles colombiennes et hip-hop. Super rythmé, super dansant, parfait pour se défouler après Solange.
Savages: J'avais dit qu'elles étaient déjà finies, que ça ne valait plus un clou, qu'elle se caricaturaient, que CTMA lors de la tournée pour le premier album. Mais bon, attiré par le son j'ai quand même était voir "une chanson histoire de dire que". Et la BIM, mon cœur battait de nouveau la chamade comme au premier jour. Je ne sais pas si c'est l'horaire tardif ou une motivation particulière de leur part de jouer à Belfort, toujours est-il que tout passait crème. Jehnny Beth en faisait des tonnes comme d'hab mais ça semblait sincère. Le dernier album qui m'avait semblé plat la dernière fois à WLG m'a mis en trans comme pas possible (raaaaah, The Answer). Bref, je suis bien content de ne pas les avoir zappé et d'y être allé!
Arcade Fire: Hum. Je suis mitigé. D'un côté il y a le plaisir toujours aussi immense de voir Arcade Fire et de chanter sur quasiment toutes leurs chansons. Et faut reconnaitre que c'est clairement le concert sur lequel je me suis le plus donné de ces 3 jours. Mais bon, tout n'était pas parfait, loin de là. Principale reproche le son globalement brouillon. Aussi, les nouvelles chansons je n'ai rien contre elles (à part celle pour la victoire de Trump), mais elle ne sont pas suffisamment rentrées en tête pour pouvoir me lâcher autant que sur les autres les anciennes ce qui est frustrant. Pareil le son plus disco de ces nouvelles chansons, perso que ça ne me gène pas. Qu'ils retravaillent les anciens titres pour avoir ces sonorités, pourquoi pas. Mais tant qu'à faire le taf, autant ne pas le faire à moitié. Un peu à l'image du lightshow beau mais inutile ce concert avait un gros côté mal fini / work in progross. Pas désagréable, loin de là, mais venant d'Arcade Fire j'en attends tellement plus que c'est compliqué de ne pas me sentir un peu déçu au final. Snif

Un feu d'artifice plus tard ( ) retour au camping après 25 minutes de rails. Plus de navettes pour retourner vers le site prendre un TER, obligé de choper en catastrophe un gars sur le parking pour qu'il me dépose à la gare (merci encore à lui). Bref, super l'orga pour palier à la suppression de la consigne sur le site...


Top 5 hors-concert
1/ Le barbecue / douche chez CiXie Okay
2/ L'anniversaire présidentiel (finalement le seul apéro / pique-nique sur le camping des 3 jours Surprised)
3/ Le cocktail présidentiel qui a évolué en granité présidentiel Cool
4/ La Savoureuse même si on n'a pas pu y aller suffisamment Sad
5/ Ce moment de jouissance quand le nettoyeur des WC du camping te regarde et fait Okay pour te dire que tu peux enfin y aller et que ça va être presqu'aussi bien qu'à la maison

Flop 5 concerts
1/ HMLTD (non mais sans déconner Surprised)
1ex/ La non-venue des Daft Punk pour Overnight
3/ La Femme (est-ce que ce monde est sérieux?)
4/ Tuxedo
5/ Royal Blood

Top 10 concerts (oui, je suis arrivé péniblement à ressortir 10 bon concerts):
1/ Savages
2/ Noga Erez
3/ Solange
4/ Explosions In The Sky
5/ Arcade Fire (parce que ça reste quand même Arcade Fire)
6/ Justice (parce que ce show quand même! Surprised )
7/ Parcels
8/ Group Doueh x Cheveu
9/ Machine Gun Kelly
10/ Systema Solar
+ Rei (que j'aurais aimé voir un poil plus longtemps pour la mettre dans le top)
+ Gojira un peu pour ne pas vexer les nombreux fans de ce groupe ici.


Bilan

Les -
- Le public. Vraiment trop de gars bodybuildés avec camelbak intégré dans le dos et qui ont autant de finesse qu'un troupeaux d'allemands entr eux aux southside. Des douchebags franc-comtois en quelque sorte...
- L'ambiance douresque avec retournement de tente voire vol à tous les coins de poteau sur camping.
- Le nouveau camping d'une manière générale qui réussit l'exploit de rendre les allers plus longs qu'avant car il faut faire tout un détour (les retours ça va vu qu'il y a l'accès des rails vers l'arrière du camping... ceci-dit on n'a pas vérifier si ce n'était pas ouvert à l'aller en fait Embarassed )
- Les (peu de) sanitaires qui sont les dernières reliques des eurocks des années 90 / 2000. Et ça on s'en passerait et on les échangerait bien contre ceux du Pukkel ou du HF
- La météo qui s'obstine à faire l'inverse de ce qu'il faudrait faire
- L'idée de génie de ne plus mettre de consigne sur le site (bon ok, mesure de sécu toussa), mais à côté de ça faire arrêter très tôt les navettes qui permettent un A/R site camping afin de choper le dernier TER Maulsaucy Belfort City.
- Programmer HMLTD. Non mais sans déconner...
- 125€ les 3j, en étant raisonnable je dirais bien qu'il y a facile 20 à 30€ de trop là dedans

Les +
- Le public. Ok c'est beaucoup de gros beaufs venus se défouler, l'ambiance est particulière, mais au moins y a de l'ambiance, notamment sur la plage où tout le monde était chaud bouillant
- La nouvelle Loggia. ENFIN! Ils sont arrivés à lui donner de l'allure. Elle est trop cholie avec son arbre à lumière Embarassed (et contrairement à Loulou, je n'ai pas eu de problème de son à constater. Au pire c'était des problèmes de concerts pas très intéressants Laughing )
- Grosse baisse du prix de la bouffe et grosse hausse qualité. Y a moyen de franchement bien bouffer entre 5 et 10€ alors qu'avant on chialer en ingurgitant un truc dégueu à 12€50. Big up au gros veggie burger à 8€ sur la Green.
- Faire une journée Fishbach / Rei / Explosions In The Sky / Noga Erez / Booba. Moi j'approuve ce genre d'idée déraisonnable.
- Programmer Noga Erez
- Même si on était pas très nombreux (comme les bons concerts en fait) on s'est quand même bien amusé, non? Embarassed
Back to top
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,772

PostPosted: Thu 13 Jul - 08:49 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Chouette review. C'est vrai qu'on a fait peu de concerts en commun Shocked

Ceci dit, à part Systema Solar, on a eu globalement le même ressenti
Back to top
Le President


Offline

Joined: 07 Mar 2013
Posts: 2,205
Localisation: pas là

PostPosted: Thu 13 Jul - 09:22 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Okay
_________________
Nurundil Festival Tour 20²:
May: Pelpass festival
july: Eurock
Back to top
Conrad jteu nik


Offline

Joined: 06 Mar 2013
Posts: 2,189

PostPosted: Fri 14 Jul - 08:41 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

loupnoir wrote:
c'est ça
on a plus d'élitisme depuis longtemps à Belfort
ça fait mal au cul de se rendre compte que nous ne sommes plus une cible prioritaire sur ce fest, mais qu'il faut peter les score de tweets, selfies et autres snapstories (j'ai appris ce mot ce WE)
la ligne rouge n'existe plus, ou alors elle se décale au fil du temps
le fest n'est pas mauvais pour autant, il garde ses atouts mais pour nous c'est circulez y'a plus rien à voir
c'est dommage parce que j'aime cet endroit
bordel de triste


les eurocks n'ont jamais été un festival pointu, je sais pas d'ou vient cette légende. ça a toujours été une grosse machine, sauf que maintenant ya plus de sous.
Les découvertes aléatoires, elles sont encore la, vous attendez juste pas qu'elles deviennent grosse parce que vous êtes trop vieux et aller mourir avant. Mais voila, à part le budget et le marché de la musique, je persiste à dire que rien n'a changé.

(et me sortez pas 2003 ou 2005, qui sont des exceptions, pas des références)
Back to top
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,772

PostPosted: Fri 14 Jul - 12:15 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

https://www.youtube.com/watch?v=dJ-_Nlxo4cs

Au cas où Kem ne puisse pas faire Daft Punk Cool

Je me suis au moins autant marré que Macron Laughing
Back to top
Conrad jteu nik


Offline

Joined: 06 Mar 2013
Posts: 2,189

PostPosted: Fri 14 Jul - 13:31 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

oh la tristesse. J'espère encore un détournement d'un internaute.
Back to top
Warrik


Offline

Joined: 01 Mar 2013
Posts: 172

PostPosted: Tue 18 Jul - 23:20 (2017)    Post subject: Eurockéennes 2017 Reply with quote

Merci beaucoup pour les reviews Okay !

Vu que j'étais pas là, et en espérant un retour l'année passée, je me permets deux-trois questions :

- Si j'ai bien compris le nouveau camping se situe entre les entrepôts le long de la voie de chemin de fer et le village ? Et l'entrée se fait du côté de la route longeant le parking / ancien camping, à l'angle le plus proche du village ? Si c'est ça, je comprends la remarque que ça rapproche (légèrement j'imagine) le tout du Colruyt, mais je vois pas pourquoi ça rend le chemin vers le festival encore plus long ?

- C'est quoi ces histoires d'interdiction de tonnelles dont j'entends parler ?

- Ca donnait quoi cette année au niveau du choix des bières autre qu'Heineken ? Toujours disponibles que sur un bar mal placé ?

Et sinon, on a aucune idée des dates pour l'année prochaine ? 3 ou 4 jours ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Eurockéennes de Belfort All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3 … , 66, 67, 68  >
Page 67 of 68

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group