forum non officiel des eurocks Forum Index

forum non officiel des eurocks
Ouais gros.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Raconte nous ton festival
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Festivals
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Zguv


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 5,617

PostPosted: Fri 17 Nov - 18:25 (2017)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Tyler durden wrote:
Zguv wrote:
Tain 90 minutes les Red Hot ? Ils se font pas chier Laughing


J'ai 10 ans de retard mais c'est plutôt correct pour un concert de festi... Ils durent combien de temps les concerts à ReS (celle là, elle est cadeau) ? Sachant que parfois les Red Hot ne jouent même pas 1h30 en salle... Je ne les défends pas eux personnellement mais je ne suis pas choqué de la durée. J'ai vu Gorillaz la semaine dernière, en salle, ils ont joué 1h30... Quand j'ai vu QOTSA en salle (3 fois), ils n'ont jamais joué si longtemps. Attention, je ne dis pas que c'est bien loin de là mais 1h30 de Red hot, en festi, ça n'a rien de choquant.

Bah justement, c'est abusé.
Rock en Seine je crois pas qu'il y ait de limite pour les TA, comme sur la plupart des festivals j'ai l'impression.
Back to top
Publicité






PostPosted: Fri 17 Nov - 18:25 (2017)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
mathieu_93190


Offline

Joined: 25 Feb 2015
Posts: 179

PostPosted: Fri 17 Nov - 19:59 (2017)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Zguv wrote:
Tyler durden wrote:
Zguv wrote:
Tain 90 minutes les Red Hot ? Ils se font pas chier Laughing


J'ai 10 ans de retard mais c'est plutôt correct pour un concert de festi... Ils durent combien de temps les concerts à ReS (celle là, elle est cadeau) ? Sachant que parfois les Red Hot ne jouent même pas 1h30 en salle... Je ne les défends pas eux personnellement mais je ne suis pas choqué de la durée. J'ai vu Gorillaz la semaine dernière, en salle, ils ont joué 1h30... Quand j'ai vu QOTSA en salle (3 fois), ils n'ont jamais joué si longtemps. Attention, je ne dis pas que c'est bien loin de là mais 1h30 de Red hot, en festi, ça n'a rien de choquant.

Bah justement, c'est abusé.
Rock en Seine je crois pas qu'il y ait de limite pour les TA, comme sur la plupart des festivals j'ai l'impression.


Les set pour les TA a RES durent grand max 1h30. Hors Green Day en 2012 et Foo Fighters en 2011 (2H00) mais ce sont je pense les groupes qui imposent de jouer ce temps la.
Les deux concerts de QOSTA que j'ai vu en salle c'etait 2H00.
M'enfin la durée d'un concert n'est pas forcément égal a la qualité du set mais c'est certain qui si je paye 50, 60 balles j'attend une durée de set décente.
Back to top
Tyler durden


Offline

Joined: 21 Feb 2014
Posts: 1,015

PostPosted: Sat 18 Nov - 15:30 (2017)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Zguv wrote:
Tyler durden wrote:
Zguv wrote:
Tain 90 minutes les Red Hot ? Ils se font pas chier Laughing


J'ai 10 ans de retard mais c'est plutôt correct pour un concert de festi... Ils durent combien de temps les concerts à ReS (celle là, elle est cadeau) ? Sachant que parfois les Red Hot ne jouent même pas 1h30 en salle... Je ne les défends pas eux personnellement mais je ne suis pas choqué de la durée. J'ai vu Gorillaz la semaine dernière, en salle, ils ont joué 1h30... Quand j'ai vu QOTSA en salle (3 fois), ils n'ont jamais joué si longtemps. Attention, je ne dis pas que c'est bien loin de là mais 1h30 de Red hot, en festi, ça n'a rien de choquant.

Bah justement, c'est abusé.
Rock en Seine je crois pas qu'il y ait de limite pour les TA, comme sur la plupart des festivals j'ai l'impression.


Les fois où je suis allé à ReS, la durée des concerts était une vraie blague... 45 minutes pour Sonic Youth par exemple et aucun concert au delà d'1h30 (sauf Radiohead mais ce sont eux qui imposent ça)... Ca fait partie des trucs qui font que je n'y refoutrai probablement jamais les pieds. Je n'ai jamais dit que ça n'était pas abusé, je gueule tout le temps quand je vois un concert de moins de 2 heures en salle mais, en festi, c'est la norme en fait. C'était ça le message de mon post, rien d'autre Wink
Back to top
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,788

PostPosted: Sat 18 Nov - 20:25 (2017)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Tyler durden wrote:
Zguv wrote:
Tyler durden wrote:
Zguv wrote:
Tain 90 minutes les Red Hot ? Ils se font pas chier Laughing


J'ai 10 ans de retard mais c'est plutôt correct pour un concert de festi... Ils durent combien de temps les concerts à ReS (celle là, elle est cadeau) ? Sachant que parfois les Red Hot ne jouent même pas 1h30 en salle... Je ne les défends pas eux personnellement mais je ne suis pas choqué de la durée. J'ai vu Gorillaz la semaine dernière, en salle, ils ont joué 1h30... Quand j'ai vu QOTSA en salle (3 fois), ils n'ont jamais joué si longtemps. Attention, je ne dis pas que c'est bien loin de là mais 1h30 de Red hot, en festi, ça n'a rien de choquant.

Bah justement, c'est abusé.
Rock en Seine je crois pas qu'il y ait de limite pour les TA, comme sur la plupart des festivals j'ai l'impression.


Les fois où je suis allé à ReS, la durée des concerts était une vraie blague... 45 minutes pour Sonic Youth par exemple et aucun concert au delà d'1h30 (sauf Radiohead mais ce sont eux qui imposent ça)... Ca fait partie des trucs qui font que je n'y refoutrai probablement jamais les pieds. Je n'ai jamais dit que ça n'était pas abusé, je gueule tout le temps quand je vois un concert de moins de 2 heures en salle mais, en festi, c'est la norme en fait. C'était ça le message de mon post, rien d'autre Wink


Après ça dépend des groupes. 1h30 franchement si bonne set list et pas de temps mort ça me convient bien pour la plupart des groupes.

Bon par contre 45 min pour Sonic Youth c'est juste une blague.
Back to top
Clem


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 2,580
Localisation: Bikini Bottom

PostPosted: Mon 20 Nov - 09:59 (2017)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Nico 77 wrote:

Bon par contre 45 min pour Sonic Youth c'est juste une blague.

Ils avaient un créneau d'une heure et ils ont joué 55min (très bon concert d'ailleurs). Ils jouaient pas en tête d'affiche et donc dans l'après-midi, difficile de donner un créneau plus important à ce moment là.

_________________
Back to top
Tyler durden


Offline

Joined: 21 Feb 2014
Posts: 1,015

PostPosted: Mon 20 Nov - 12:32 (2017)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Ah ouais ?! Peut être... Dans mon esprit, c'était 45 minutes... Ils n'ont joué que 10 titres, ça, j'en suis sûr par contre Wink
Back to top
Clem


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 2,580
Localisation: Bikini Bottom

PostPosted: Mon 20 Nov - 12:34 (2017)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Tyler durden wrote:
Ah ouais ?! Peut être... Dans mon esprit, c'était 45 minutes... Ils n'ont joué que 10 titres, ça, j'en suis sûr par contre Wink

C'est le temps du live dispo sur le net Wink
https://www.youtube.com/watch?v=82BFFA7ZV-0
_________________
Back to top
Tyler durden


Offline

Joined: 21 Feb 2014
Posts: 1,015

PostPosted: Mon 20 Nov - 12:37 (2017)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Ouais j'ai été voir du coup. D'ailleurs, c'est cool qu'il y ait la vidéo! Putain... 2004... Shocked
Back to top
crono


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 7,598

PostPosted: Sat 2 Jun - 18:13 (2018)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Allez, je traine mes instadaubes jusqu'ici:

Dot To Dot (Bristol)

26 mai, mon organisation compliquée ma journée de festivalier a commencé qu'à 16h...
Et c'est un peu par hasard que Dude York a démarré les hostilités. Trio de Seatles qui envoie un power-rock bien dansant et bien fun. Et pour ne rien gâcher ils sont assez drôle au micro. Sympa comme tout.
Ensuite "l'indie-dance" (je dirais plutôt l'électro-chill un poil funky) de Men I Trust a enchanté l'auditoire de la Rough Trade. On était sur un petit nuage pendant les 30 minutes de concert. (En plus j'ai mon album dédicacé 😎).
Puis vint l'énorme surprise de la journée: Haiku Hands. 3 australiennes qui "rappent" sur des beats bien putassier aux sonorités qui transpirent l'Extrême-Orient / l'Inde / le Moyen-Orient le tout accompagné de chorégraphies. Elles ont foutu une de ces ambiances pouah pouah pouah.
Après une petite pause bière / je me perds dans la ville, je me suis retrouvé devant les 2-3 dernières chansons de Jack River, groupe de rock australien mené par une chanteuse. Et ça avait bien la pêche, limite à regretter de ne pas en avoir vu plus.
Après de nombreux ratage, j'ai enfin pu voir Marika Hackman et son groupe. Comme sur album son rock teinté de folk est assez délicieux et passe crème. Même si je dois bien l'avouer, j'aurais pensé que ça aurait été un poil plus nerveux en live. Enfin pas grave, c'était très bien comme ça.
De retour à l'étage 2 du SWX pour The Kite String Tangle groupe d'électro avec beaucoup de rythme et de batterie électronique. Pas mon style mais ça passait (en regardant la finale de la C1 en même temps).
On redescend dans la salle principale pour 15-20 minutes du futur homme fort de la pop britannique: Dermot Kennedy. En effet il a déjà tout d'un grand, il maîtrise bien la scène avec son groupe et les compo accroche direct. Y a plus qu'à attendre que le public le suive!
Enfin j'ai conclu cette journée avec la tornade rock façon 90' qu'est Bully . Comme à Paris y a 3-4 ans le son est un peu dégueu mais bon ça fait parti du charme. Et bordel, ça envoie, je les kiffe.

Top 3 concerts
1/ Haiku Hands
2/ Bully
3/ Men I Trust

Bilan du fest
Ça valait complètement ses 14£.
Y avait une quinzaine de salles, mais malheureusement vu ma désorganisation je me suis limité au Rough Trade et au SWX qui est juste à côté.
Un peu comme au Great Escape c'est pas la grosse folie dans le public mais les gens sont globalement respectueux des groupes qui jouent et le son est bon, ce qui est pas mal.
A peut-être refaire avec un peu plus de temps pour explorer le reste de la ville et les autres salles.



Slam Dunk Festival


Suite à des transports limités (35/40 minutes d'attente pour avoir un train) je peux profiter que de la dernière chanson de Knuckle puck . Sniff, je voulais trop les voir 😢. Et le temps de comprendre comment est organisé le site, je dois me contenter des dernières chansons de Can't Swim (😢²).
Par conséquent le premier vrai concert auquel je vais assister est celui des revenants de The Audition sur la MS Monster. Du pop-punk très pop et qui rocks parfois. Sympa, d'autant plus que le public connaissait les paroles ce qui met dans l'ambiance. Mais fallait pas que ça dure plus que les 35 minutes qui leur étaient allouées...
Ensuite Dream State sur la @rocksound Breakout. Groupe mené par CJ Gilpin, une petite chanteuse qui s'égosille et qui le fait avec une telle énergie qu'on ne peut qu'adhérer. Puis les musiciens balancent du gros son, on dirait BMTH époque sempiternal mais avec une meuf au chant. Assurément la meilleure découverte de la journée. 👍👍
Ensuite j'ai bougé pour les bourrins de The Devil Wears Prada sous la Impericon. Pas mon genre mais c'est efficace.
J'en attendais pas mal de State Champs sur la MS Jägermeister et force est de reconnaître qu'ils s'imposent tranquillement en patron de la nouvelle scène pop-punk. Bon set bien taillé, bonnes chansons, le public réagit bien, ça le fait!
J'avais écouté Roam à l'époque du premier album et je ne peux pas dire que j'avais particulièrement accroché. Mais apparemment ils ont bien changé. Beaucoup plus pêchu, plus rock, j'ai trouvé les 20 minutes que j'ai vu d'eux sur Signature Brew Stage vraiment catchy. Puis l'effort sur la mise en en scène avec les ballons, les couleurs, c'était cool.
J'enchaîne ensuite sur les 3-4 premières chansons de Sleeping With Sirens qui ne m'ont pas spécialement convaincues. Bon faut dire qu'à part Kick me, je ne suis pas fan de leur zic...
De toute façon presque en même temps il y avait Trash Boat dont j'adore le disque sorti l'an dernier. En live il n'y a pas eu le petit truc magique en plus mais c'était cool.
Ensuite je zone (la chaleur + l'alcool commençaient à m'affecter) et ne sachant que voir j'échoue devant Lower Than Atlantis . Et bien merci au Destin de m'avoir collé devant eux car j'ai adoré. La grande classe, quelques "tubes" que je connaissais sans savoir que c'était eux. Bref le pied!
Et ça continue bien avec Me VS Hero, des revenants réformés juste pour le festival. Je ne connaissais pas avant d'y jeter une oreille la semaine dernière, et "ah ouais"! C'est du punk à roulettes simple et efficace mais qui l'effectue complètement. Et pour le coup le live apporte chez eux un vrai petit plus.
Après je rebouge à la MS Jag pour gratter une ou deux chansons de PVRIS que je vois amoureusement et religieusement une fois par an depuis 4 ans. Problème, une fois que leur pop très pêchue retentie, je suis à fond et incapable de partir du concert alors qu'il y a un truc potentiellement inratable en face. Je suis faiiiiible 😖... Et avec 20 minutes de retard sur ce que j'avais prévu je prends mon courage à 2 mains et à regret, je pars
Direction la Fireball voir Goldfinger . Coup de bol, il y avait un problème technique qui a tout décalé de 20 minutes et ça débute juste quand j'arrive. Et ppffffiou, je crois que si je n'avais vu que la fin du concert j'aurais eu l'impression de rater mon festival. Une heure de live parfaitement maîtrisé avec une setlist en mode best-of juste parfaite pour moi qui les voyais pour la première fois. Un peu de cuivre, quelques guest issus de la nouvelle génération (le chanteur de State Champs, celui de The Faim), beaucoup de bonne énergie et moi comme l'ensemble du public on est reparti avec le sourire jusqu'aux oreilles.
Last but not least!
Goldfinger ayant rattrapé leurs 20 minutes de retard, l'enchaînement avec Good Charlotte, la tête d'affiche la journée se fait sans temps mort. Je craignais un concert ridicule, genre on joue nos tubes en mode osef, on prend la monnaie et on se casse, mais il n'en fut rien. Les gars étaient sincèrement heureux d'être là, d'headliner pour la première fois de leur vie un festival et ils n'en finissaient plus finir de remercier les anglais, les seuls qui ont continué à les soutenir quand tout le monde leur a tourné le dos. Je crois que si le chanteur s'était laissé encore plus aller ça aurait été du full règlement de compte 😂😂.
Mais ça ce concert ce ne fut pas que du blabla, c'était avant tout du tubes à ne plus savoir qu'en faire. Ils ont attaqué par "The Anthem" et ont fini sur "Lifestyle of the Rich & Famous" l'éclate total du début à la fin. On a massacré et dansé sur TOUTES les vieilles chansons avec mes petites voisines (barely legal 😰). C'était trop trop cool! À n'en pas douter le concert "sing along" de 2018. Et un vrai bon concert au passage, même la météo n'a pas voulu l'interrompre, un méga orage qu'on voyait au loin nous a contourné au dernier moment. Bravo les gars! 👍👍👏👏🎉🎉

Top 5,5 du festival
1/ Goldfinger
2/ Good Charlotte
3/ Me VS Hero
4/ State Champs
5/ Dream State / Lower Than Atlantis (même si je soupçonne l'effet de la bière à 7.2 pour que j'ai autant aimé ce concert...)

Bilan
Super site avec un vrai public de passionné qui connaissait presque tous ce qu'ils écoutaient, c'est cool. Ça me change du Pukkel quand on est 50 pelés devant un concert. Et le petit stand signature Brew avec les demis à 2£50 \o/ \o/
Bon après je trouve ça quand même un poil cher (surtout que je me suis fister en prenant le paiement en plusieurs fois). Le festival commence super tôt (12h), et repartir aussi sec à 23h car peu de transport (enfin là visiblement c'est un coup de pas de chance, il y a eu un problème sur la ligne de train quelques jours avant ce qui a limité les transports) Et le planning étant ultra intense, y a jamais ce petit moment de plaisir "ah, je suis quand même bien en festival" ce qui est un peu dommache.
A voir pour l'an prochain selon ce qu'ils annoncent et ce qu'annonce le Groezrock et le Jera parce que de toute façon pour ce genre de zic, on a plus trop de choix si on veut en voir en festival dans de bonnes conditions...
Back to top
LittleWing


Offline

Joined: 01 Mar 2013
Posts: 1,599

PostPosted: Tue 5 Jun - 20:48 (2018)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Je tâcherai de vous raconter mon 4ème Freak Valley à l'occasion. En attendant, j'ai pondu un petit article informatif

Petit manuel pratique pour récupérer une baguette de ton batteur favori en festival ...

Si tu es toi-même batteur, ou que tu as une copine batteuse, ou que tu fantasmes sur les H220 ou les Vic Firth pour une raison qui ne regarde que toi, voici un petit guide pratique tiré de ma petite expérience personnelle pour parvenir à tes fins :

1. Aller voir ton groupe préféré et :
a. espérer qu'il lance une baguette dans le public à la fin du concert
b. espérer qu'elle te tombe à proximité, voire sur le coin de l'oeil
Taux de réussite théorique : (nb de fois où il lance sa baguette) / (nombre de festivaliers)
Taux de réussite perso : 1/1 (100%) (Mario Rubalcaba, Earthless @ Freak Valley 2017)

2. Aller voir ton groupe préféré à la fin du concert quand ils remballent leur matos, appeler le batteur, lui raconter l'histoire de l'année dernière pour en ravoir une 2ème.
Taux de réussite perso : 1/1 (100 %) (Mario Rubalcaba, Earthless with Kikagaku Moyo @ Roadburn 2018)

3a. Demander à tes potes qui ont un accès backstage d'aller récupérer les baguettes du batteur à qui t'as payé le Pastis la veille au camping.
Taux de réussite théorique : 200 %
Taux de réussite pratique : 0 % aka Epic Fail (Cornelius Grünert, Mother Engine @ Freak Valley 2018)
Réaliser que c'est quand même un peu son instrument de travail et qu'il doit forcément avoir une bonne raison de ne pas te les avoir filées (j'ai vérifié, il avaient bien un concert le lendemain).

3b. Essayer d'attirer l'attention du batteur entre les chansons et finir par demander à ton pote qui a un accès backstage de récupérer une de ses baguettes.
Taux de réussite théorique : si ça se trouve, ça l'a soûlé d'entendre un boulet gueuler son prénom et pour le principe, il va t'envoyer chier
Taux de réussite pratique : 1/1 (100 %) (Evan Devine, Karma To Burn @ Freak Valley 2018)

4a. Aller voir ton groupe préféré dans une petite salle, style le skatepark de Tilburg, de préférence le dernier jour de sa tournée pour qu'il hésite moins à t'en filer 2, tant qu'à faire ...
Taux de réussite perso : 1/1 (100 %) (Nick McDonnell, Petyr @ Roadburn 2018)

4b. Aller voir ton groupe préféré qui joue à 13h sur la petite scène, attendre qu'il ait rangé son matos pour lui dire que leur concert défonçait encore plus qu'à Anvers y a 4 ans et lui demander gentiment une baguette (parce que 2, désolé, ça va pas être possible, il ne lui en reste que 4 pour la suite de sa tournée).
Taux de réussite perso : 1/1 (100%) (Sammy Forway, Steak @ Freak Valley 2018)

5. Aller à la barrière quand le groupe remballe son matos et utiliser une baguette que tu as récupérée précédemment pour attirer l'attention du batteur, d'un roadie, ou de ton nouvel ami Volker.
Taux de réussite perso : 3/4 (75 %) (Stefan Johansson, Yuri Gagarin + Steffen Weigand, My Sleeping Karma + Elias Schutzman, The Flying Eyes last gig @ Freak Valley 2018)

Et, en vrac :
- pour maximiser ton taux de réussite, penser à connaître le prénom du batteur parce qu'essayer d'attirer son attention (sans avoir de baguette au préalable, cf point 5) en criant "Hey ... Mr Drummer" ou "Hey, you, with the XYZ t-shirt", déjà, c'est lourdingue, et à vrai dire, très peu efficace. Et puis, suivre l'actualité du groupe des fois que le batteur habituel vienne de se faire virer/arrêter/larguer avant de partir en tournée
- si tu es taquin, tu peux aussi tenter d'aller demander une baguette aux musiciens de Radar Men from the Moon, Atari Teenage Riot ou Godflesh pour tester leur sens de l'humour ...
Back to top
HenriDèsMetal


Offline

Joined: 27 Feb 2013
Posts: 9,134
Localisation: Ton Cul

PostPosted: Thu 7 Jun - 07:51 (2018)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

LittleWing wrote:
déjà, c'est lourdingue


Hanéfé.
Back to top
Le President


Offline

Joined: 07 Mar 2013
Posts: 2,205
Localisation: pas là

PostPosted: Thu 7 Jun - 17:40 (2018)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Barcelone Primavera 2018

Cette année, basta les retours sur les barres de poledance des métros barcelonais au petit jour !
Nous avons donc testé pour vous le festival en bateau.
L’avantage, c’est que vous pouvez écouter les concerts encore allongé depuis la dunette arrière, étant donné que vous êtes à 200 m à vol d’oiseaux de la Primavera Stage (Waxahatchee, Lift to Experience), de l’Hidden Stage (Josh T. Pearson, Lee Fields & The Expressions) et de la Bacardi (Essaie-Pas, Âme 2 Âme).
L’inconvénient, c’est ce sentiment d’être bourré H24 (ce qui était aussi un peu le cas) et que vous loupez des concerts car finalement, on est pas mal la, posey, hein ! (cf liste ci-dessus)

Mercredi :
Spiritualized a l’auditorium, et la, déception !!! Malgré notre petite heure d’avance pour l’ouverture de la ticketerie (+2€), on laisse tomber devant une queue d’environ 2000 personnes, sachant qu’il y a 3500 places environ… :cry :
Apres un passage en ville, au Rabipelao et un retour bien bourré comme il se doit, direction Belle et Sebastien en traditionnel concert gratuit. Bon, chiant mais un peu moins que d’hab
On se finit sur le bateau, pour une soirée thématique : Gin, Rototo, Pèche à la ligne

Jeudi
GDB 1.1
Night Crawler,electro synthé 80, très bon, aurais pu être énorme si pas programmé a 18h…
Sparks, groupe rock légendaire, moins deglingos que je ne pensais, mais sympa
Warpaint, plus je les vois et plus je les trouve bof, avec cette tendance a rallonger inutilement certains morceaux en Live
Pensant avoir à faire a un groupe de postrock (merci gaxette), direction TrupaTrupa qui se révèle être plutôt un groupe de power pop, direction Anna Von Hausswolff qui m’a bien plu malgré un départ poussif.
Passage rapide par Rostam , le chanteur de Vampire Weekend qui faisait du Vampire Weekend pour se poser devant Nick Cave, peu gêné dans l’attente de l’homme le plus classe du monde par des murmures d’une islandaise masquée sur l’autre grande scène
Je ne vous raconterais pas Nick Cave et les mauvaises graines tellement c’était classe, de voir comme cet homme est habité, un son parfait, de le voir se baigner dans le public. Bref, j’avoue, je ne connais que trop peu sa disco mais quelle puissance !
Un petit bout de Chvrches , histoire de voir des anglaises à paillettes (et Gax) shaker leur booty.
Direction Nils Frahm , posey oklm sur la Prima, j’avais peur de m’endormir mais c’était moins chiant que je ne pensais en live (precision j’adore sur CD) mais j’aurais preféré un petit set piano en debut de soirée a l’auditorium
Un petit AR au bateau (20 minutes hu hu hu) puis la RayBan pour Four Tet, qui nous gratifie d’un bon set electro pour enfin se finir a la plage sur Carpenter Brut (anecdote : on a discuté avec des mecs de CB dans l’apres midi qui craignaient qu’il n’y ai personne a 4h du mat ! AH AH Ah, ils ne connaissent pas le prima !) C’était uber bon, du métal héros, des titties et de la violence.
Un petit bout de Marcel Dettmann, qui a délaissé la minimale pour de la discohouseibiza comme on en entend partout partout.

Vendredi
GDB 1.2
Passage en ville, comatage et apéro bateau
Un petit bout de Father John Misty, que l’orga avait décidé de faire jouer sur la GS la plus loin en plein après-midi, là je dis braval ! :neutral :
Et là c’est le drame :
Réunion des Organisateurs du Primavera : « Tiens si on faisait jouer en même temps les 4 groupes que le Président voulait voir aujourd’hui ? » Donc j’avais le choix entre The National, Mogwai, Superorganism (je sais, je sais) et Shellac !
Donc, au dernier moment, j’ai craqué pour Shellac, que je n’avais jamais vu (je sais je sais) et la, grosse claque, putain, pourquoi j’ai loupé ca les autres années !? (Réponse : VS Mogwai en concert secret en 2017, VS Radiohead en 2016, VS Thee Oh Sees en 2015 et VS QOTSA/Arcade Fire)
Un petit bout d’Ibeyi, toujours aussi frais, un petit tour a Ride, mais trop de monde, je décide de me poser sans conviction devant Charlotte Gainsbourg. Eh bien, joli sceno neonesque, un son rempli de basse, les nouveaux morceaux qui passent crème, les anciens réorchestrés à la John Carpenter Style, et cerise sur le gâteau, Charlotte Forever et Lemon Incest ! Excellente surprise alors que j’avais trouvé ca super fadasse en 2010 aux Eurocks
Au loin Cigaret After Sex chouine , je décide donc d’aller voir Idles, qui fait péter son son punk rock sur la Adidas, puis un bout d’Arca , qui fait sa diva, un bout de ty Segall mais je sens que j’ai envie d’electro, esperant qu’i y a qqchose a la plage en attendant Ame2Ame
Là, un monde de fou ! Pourquoi me demandez-vous ? Eh bien pour une deguelasserie bien dégueulasse nommé Chroméo, tellement discoputassiere que nous décidons de rentrer ecouter la minimale allemande depuis le bateau, épuisé.

Samedi
GDB 1.3
(Note pour plus tard, le tonic empêche peut être de dormir)

Tôt dans l’après-midi, on se bouge à l’auditorium du centre pour Kyle Dixon & Michael Stein (playing Stranger Things), du son modulaire, des néons, des fauteuils, une impression de voir un Demogorgon, une expérience !
Posage tres tardif au port en ecoutant de loin Let’s Eat Mama et Belly , on bouge pour Slowdive, toujours aussi bon, un petit tour pour apercevoir Lorde en nuisette bleue, puis posage pour Grizzly Bear .Alors, c’était pas mal, toutefois et les avis étaient unanimes, le son à la RayBan , pour le rock , était vraiment dégueulasse cette année (pour l’electro ca allait)
Fuyant la foule venant voir les Artics Monkeys (genre 80% des festivaliers) , je pars voir Michou Papatton , le nx chanteur de Deadcross. Tiens le batteur me dit qqchose, ah oui, c’est Dave Lombardo. C’est bourrin, et on est vraiment devant ! Et là, rappel d’anthologie que je ne spoilerais pas ! hu hu hu.
Un peu de Deerhunter, moins mauvais que 2 ans auparavant mais vraiment pas fan des nouveaux morceaux.
Beach House sur la prima, très beau, nouveaux morceaux bien synthé, son magnifique (comme tous les concerts de la prima), presque postrock par moment (oui, j’ose !)
Un petit bout de The Blaze, beaucoup moins degueu que je le pensais pour se finir, comme il se doit sur DJ COCO !

Bilan :
+++ Le bateau, le soleil, la mer, les moches
++ Le site qui change tous les ans
+ Barcelone
- une prog un peu en deçà mais je m'attendais à pire
-- pas ou peu de concert à l’auditorium cette année (ou inaccessible)
--- une putain de sciatique qui a pas mal gâché mon weekend (vieillesse toussa)
_________________
Nurundil Festival Tour 20²:
May: Pelpass festival
july: Eurock
Back to top
starac


Offline

Joined: 03 Mar 2013
Posts: 130

PostPosted: Sun 22 Jul - 06:18 (2018)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

2 festivaux de retards :
Retropop à Emmen, dans l’autre plat pays qui n’est pas le mien.

Bon, j’étais dans la région pour le boulot, donc je me suis dit pourquoi pas, en plus ma mère a fait la route pour son idole de jeunesse, Chi Coltrane. Review express :
PiL était le premier et meilleur concert de la journée, en effaçant le loin ce truc de Bananarama qui attirait les foules au même moment. Johnny en forme !
Anastasia, de loin, en fond, …

Chi Coltrane, je la connaissais pas avant de venir, mais clairement ça a du succès, la tente est remplie. Bon concert rock/piano, avec une chanteuse énergétique. Ma mère était au premier rang, très contente, j’ai fait signer un album par Chi pour elle après. Juste pour le sourire de ma mère, j’étais content d’être venu.
Uriah Heep: Ils ont fait le taf, ils ont sorti les vieux tubes, mis l’ambiance, c’était un peu court.
Fini sur Brian Ferry et son orchestre, tête d’affiche sans voix, j’attendais avec impatience Brian, mais on s’est enfuit, comme la plupart du public… un peu triste comme fin, mais bon… Neutral



Un vendredi au Graspop
Premier « vrai » festival de l’année.
Parti du boulot un peu tard, je rate L7 et râle un bon coup. Je passe voir Hollywood Undead et me dis que c’est farce. Je regarde un peu Killswitch Engage, mais ce n’est vraiment pas mon truc…

Ensuite The Darkness, groupe que j’écoutais en boucle quand j’étais ado. Je ne vais pas mentir j’ai adoré. Ils font le show sur scène, ça saute, ça gesticule. Le chanteur est nickel, dans son juste-au-corps argenté scintillant. FYI, leur nouveau batteur est le fils du batteur de Queen (tout le monde s’en fout sauf moi)
On passe aux choses sérieuses avec Avenged Sevenfold. J’en attendais beaucoup, vu leur statut de tête d’affiche dans pas mal de gros festi, mais je n’ai vraiment pas accroché. Comme Killswitch, c’est pas ma came. Peut-être qu’en plein jour c’était pas optimal, mais bof.

On enchaine avec Iron Maiden, et vraiment bon moment ! un peu kitsch pas moment, mais Bruce est en voix. C’était mon premier concert de ceux-là, et j’ai kiffé ! Jamais vu autant de gens au Graspop pour un groupe, mais c’est Maiden…

Je termine avec Neurosis, et je suis malheureusement vite parti, le son était une vraie soupe, ça ne c’est pas amélioré après 30 minutes. A revoir au plus vite ailleurs !
Back to top
LittleWing


Offline

Joined: 01 Mar 2013
Posts: 1,599

PostPosted: Tue 13 Aug - 17:00 (2019)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

LittleWing wrote:

- si tu es taquin, tu peux aussi tenter d'aller demander une baguette aux musiciens de Radar Men from the Moon, Atari Teenage Riot ou Godflesh pour tester leur sens de l'humour ...

Bon ben Radar Men From The Moon jouaient avec deux batteurs dans leur nouveau lineup (et une bassiste aux cheveux verts), graou !
Back to top
Prsouris


Offline

Joined: 04 Mar 2017
Posts: 293
Localisation: Evette-Salbert

PostPosted: Sun 29 Sep - 14:01 (2019)    Post subject: Raconte nous ton festival Reply with quote

Je vais pas m'éterniser mais détonation 2019 toujours sympa de mon côté...
Un seul jour mais avec Voyou qui m'a un peu étonné. Je m'attendais pas à ce que soit si reposant, plutôt sympa ! (mention spéciale aux ados devant moi qui arrivent à pogoter là-dessus Neutral )
The rising sun, groovy, rien de plus, on plane pendant 50min avec un groupe qui se cherche un peu, beaucoup d'essai de style même si ça reste funky dans l'ensemble.
Dombrance, grosse attente pour la moitié du duo DBFC mais personnellement c'est mon coup de coeur (même si il n'a pas joué une musique jacques chirac, on se contentera de Raffarin et taubira Rolling Eyes )
Salut c'est cool déjà vu aux eurock concert en retrait avec en prime petite discussion / photo avec Dombrance
Fin de mon (court) fest avec Léopard DaVinci du disco pendant une heure, à 2h avec la fatigue ça passe sans problème, bon après on invente rien mais un pad, deux synth, une bière, mon samedi est plutôt satisfaisant.

Petite note au passage pour avoir aperçu Kem au fest, possible repérage? Question à suivre...
Back to top
Skype
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Festivals All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 of 6

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group