forum non officiel des eurocks Forum Index

forum non officiel des eurocks
Ouais gros.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Raconte tes Eurocks 2015
Goto page: <  1, 2, 3 … , 9, 10, 11  >
 
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Eurockéennes de Belfort
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Freewind


Offline

Joined: 21 Jan 2014
Posts: 616
Localisation: Orléans

PostPosted: Fri 10 Jul - 16:43 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

(vous connaissez pê le gars en kilt AHEM
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 21:36 (2020)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015

Back to top
Clem


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 2,580
Localisation: Bikini Bottom

PostPosted: Fri 10 Jul - 17:06 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Elles doesent ?
_________________
Back to top
Freewind


Offline

Joined: 21 Jan 2014
Posts: 616
Localisation: Orléans

PostPosted: Fri 10 Jul - 17:07 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Sinon je tiens à démentir concernant la 40aine
j'ai 42 et il ya 4 éans j'ai enchaîné Hellfessme Eurocks Dour RES et fête de l'huma
ya 3a ns : hellfesme, eurocks Terres du son et RES
ya 2ans Eurocks Terres du son RES
ya 1 an Eurocks Terres du son

faut faire du sport les mecs
Back to top
Freewind


Offline

Joined: 21 Jan 2014
Posts: 616
Localisation: Orléans

PostPosted: Fri 10 Jul - 17:12 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Clem wrote:
Elles doesent ?


oui oui
elles sont (presque toutes) célib
Back to top
Clem


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 2,580
Localisation: Bikini Bottom

PostPosted: Fri 10 Jul - 17:16 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Freewind wrote:
Sinon je tiens à démentir concernant la 40aine
j'ai 42 et il ya 4 éans j'ai enchaîné Hellfessme Eurocks Dour RES et fête de l'huma = 5
ya 3a ns : hellfesme, eurocks Terres du son et RES = 4
ya 2ans Eurocks Terres du son RES = 3
ya 1 an Eurocks Terres du son = 2

faut faire du sport les mecs


Tu es régulier ! Mr. Green
_________________
Back to top
Freewind


Offline

Joined: 21 Jan 2014
Posts: 616
Localisation: Orléans

PostPosted: Fri 10 Jul - 17:29 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

oui bon c'est plus lié à un question de tps et de pognon ...
Back to top
Dewaere


Offline

Joined: 01 Mar 2013
Posts: 721

PostPosted: Sat 11 Jul - 01:50 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Rapide top pour un festival qui me plaît juste parce que j'ai passé toute mon enfance à Evette-Salbert et parce que j'y retrouve toujours plein de potes... mais que je comprends de moins en moins. Cette année, j'ai vraiment eu le sentiment d'être schizophrène. Plus que d'habitude. Je me suis retrouvé embarqué dans les fêtes à neuneus Major Lazer et Die Antwoord et j'ai vu Electric Wizard parmi 3 pelés bien en peine. L'éclectisme c'est bien, la cohérence c'est mieux et être réac' c'est le graal. Bon, il y'a eu des bons concerts quand même.

Top Festival

1) Electric Wizard: un concert que j'ai d'autant plus apprécié qu'il est arrivé le dimanche soir, à un moment où j'étais éreinté à force d'avoir été secoué par des sonorités électro et hip hop, souvent bien dégueu. J'étais un peu saoûlé et c'était rafraîchissant de se sentir un peu misanthrope à l'image de cette bassiste vénère qui déversait sa rage contre un pauvre ampli. Sinon, c'était grésillant, lent et doom doom pi doom. Libérateur. J'en profite pour intercaler un petit smiley chinois

2) The Soft Moon: J'ai dansé dans une plage vide comme en rave party. Un grand moment. L'avantage de ce type de prog c'est qu'il y'a maintenant de la place pour les groupes intéressants hé hé hé. Les types sont suffisamment bon musiciens pour éviter de tomber dans une new wave toute décatie. Le rythme est resté méchamment pêchu du début à la fin. Moi-même, je fus péchu.

3) Batida: peu de retours de ce concert sur ce forum. J'y suis moi-même allé en me demandant ce que j'allais y foutre, les orteils repliés à la seule vue de "electro kuduro" dans le programme. Mais bon sang que ce fut bon. Je ne sais pas ce que c'est le kuduro. Je croyais que c'était un truc de portugais clubbers à polos Guess rose...mais là on était très proche de Konono n°1 ou de Mbongwana Star. De quoi partir dans des danses interminables et chaloupées. La tentation de grinder en plus. C'était rigolo. Mais en vrai, je sais pas, c'est peut-être de la merde ce truc, j'ai peur d'écouter maintenant Embarassed

4) The Chemical Brothers: Rien à dire, son nickel et bien fort, set un peu inconnu et c'est tant mieux, tout s'enchaîne très bien et très fort, les visus sont impec'. Je pensais que ça allait être pourri aussi donc forcément c'est une bonne surprise.

5) Todd Terje: Bah là, c'est comme sur CD, le son est identique, il y'a pas de petits écarts, c'est très propre alors qu'il pourrait se permettre de dériver sur des petites ondes funky. Mais même sans envolées, ça fait son petit effet. Surtout quand après il y'a Boris Brechja qui s'échine à être le plus chiant possible.

6) Etienne Daho: Je n'ai vu que la fin et ça avait l'air assez puissant. Je faisais partie de ceux qui était sincèrement content de sa venue aux Eurocks aussi (et pourtant je le rate parce que j'étais le seul à vouloir le voir). Je savais que ça allait être bien en plus, ça l'a été. Bordel.

7) Sinkane: il fait chaud chaud chaud à la plage en ce début d'aprem. Et la petite tribu nous concocte une musique qui se sirote allègrement. Ma despe avait perdu tout attrait au bout de deux secondes: pas de goût, pas de sucre. L'inverse de ce concert.

8) Sting: parce qu'il y'a eu un joli intermède musical au milieu du set. Et parce que ça m'a rappelé quand mon papa m'emmenait au collège et au lycée en voiture avec RTL 2 à fond les ballons. Ouais c'était bien ouais.

9) Run The Jewels: bon, ok, c'est puissant et les deux rappeurs sont au taquet. Mais bon, je trouve que ça se touche quand même pas mal sur ce concert dans ce forum. C'est bien, sans plus. Disons: bien pour un concert de hip hop aux Eurocks.

Après il y'a un gros tas de truc insignifiants et mauvais: Big Freedia c'est con mais c'est quand même bien prenant, King Ayisoba c'est pas ouf ouf et c'est pas parce qu'ils sont habillés en costumes traditionnels ghanéens qu'il faut se permettre de dire que "c'est mignon", Royal Blood font mine de jouer avec énergie et conviction mais se regardent en réalité jouer, Georgio et Set & Match c'est du rap français donc en live ça n'a pas d'intérêt, Ben Harper fait du ben Harper et il est chèrement payé pour ça, Fakear me fait l'effet d'un gentil geek qui veut créer une atmosphère intimiste sans s'apercevoir qu'il y'a toute une foule autour de lui, dommage, Pusha T c'est comme quand un rappeur ricain vient aux Eurocks: on opine du chef mais on sait qu'on se fait un peu rouler, Boris Brechja c'est ridicule à l'image de son masque, Seasick Steve est plus Seasick que Steve, Ilovemakonnen a sans doute la pire voix du monde, Ras Sremmurd c'est un peu mieux mais trop de hip hop lààà faut que je parte, Christine and the Queens c'est de la merde et je suis vénère parce que personne veut m'accompagner pour Bo Ningen parce que j'ai commis l'erreur de dire que c'était du "rock japonais", Major Lazer Shocked (à côté de moi, il y'avait une meuf avec une veste Thee Oh Sees qui avait l'air de trop kiffer), Songhoy Blues ça s'est bien et je pourrais les mettre dans le top pour faire un top 10, Damian Marley c'est un concert qu'on fait en discutant parce qu'on se sent légitime de le faire, Die Antwoord c'est carrémént flippant (mais j'ai kiffé leur dernière chanson connue Embarassed)


woilà, rien de bien folichon en somme.
Back to top
lulu


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 1,398
Localisation: cancoillotte

PostPosted: Sat 11 Jul - 09:34 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Le President wrote:
si ya des ecrevisses, l'eau est bonne


et oups , j'ai confondu


toi t'as croisé des naïades écrevisses américaine qui n'en ont rien à foutre ou presque Surprised , les locales sont déjà toutes parties se baigner vers les Vosges Mr. Green
_________________
yo
Back to top
lulu


Offline

Joined: 22 Jun 2014
Posts: 1,398
Localisation: cancoillotte

PostPosted: Sat 11 Jul - 09:38 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Freewind wrote:
Sinon je tiens à démentir concernant la 40aine
j'ai 42 et il ya 4 éans j'ai enchaîné Hellfessme Eurocks Dour RES et fête de l'huma
ya 3a ns : hellfesme, eurocks Terres du son et RES
ya 2ans Eurocks Terres du son RES
ya 1 an Eurocks Terres du son

faut faire du sport les mecs



Freewind wrote:
oui bon c'est plus lié à un question de tps et de pognon ...


et de TAFF Surprised
_________________
yo
Back to top
Gugussss


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 1,877

PostPosted: Sat 11 Jul - 11:05 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Dewaere wrote:
9) Run The Jewels: bon, ok, c'est puissant et les deux rappeurs sont au taquet. Mais bon, je trouve que ça se touche quand même pas mal sur ce concert dans ce forum. C'est bien, sans plus. Disons: bien pour un concert de hip hop aux Eurocks.


C'est surtout que quand t'as fait Makonnen et Kevin Gates le même week-end, ben à côté RTJ ça te semble sur un piédestal (et encore, j'ai pas fait Pusha T, mais ça aurait renforcé ce sentiment, je pense). Mais maintenant, j'ai le même avis que toi: bien pour un concert de hip-hop aux Eurocks.
Back to top
Gugussss


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 1,877

PostPosted: Sat 11 Jul - 11:07 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Sinon, t'as l'air d'avoir des amis qui n'ont aucun goût musical et qui, en plus, te pourrissent ton week-end Mr. Green
Back to top
Freewind


Offline

Joined: 21 Jan 2014
Posts: 616
Localisation: Orléans

PostPosted: Sat 11 Jul - 13:56 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Un mec ave du goût ne peut pas manquer SLAVES qd ils sont présents
donc bon
Back to top
zerosiris


Offline

Joined: 16 Jan 2014
Posts: 153
Localisation: Alsace

PostPosted: Sat 11 Jul - 19:25 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Comme j'ai le temps, et que j'ai finalement passé de meilleurs Eurock' que l'année passée, j'y vais de ma petite Review des 3 jours.

VENDREDI

Arrivage à l'arrache à 21H pour cause d'un bouchon massif devant l'entrée du Parking.
Du coups LAETICIA SHERIFF ainsi que ROYAL BLOOD passeront à la trappe. J'avais pu voir le Duo au Cabaret Vert quand la Hype n'avait pas encore vraiment commencé et je ne m'étonne guère des commentaires précédant sur leur prestation. Ils sont là, font le taff, déjà très (trop) pro, une set-list carrée de chez carrée rempli de leur unique Album, ça bouge mais ça bande mou. Sympa mais je doute de la potentialité du groupe sur la durée, déjà qu'en Live la redondance se fait sentir... bref !

Arrivée officielle donc vers la moitié du Set de BLACK LABEL SOCIETY, un public encore parsemé et un son plutôt correct de ce que j'en ai entendu. Similaire à ce que j'avais pu entendre en salle à La Laiterie quelques mois plus tôt, Set-List à priori identique. Juste le temps d'une chanson, et v'là le père Zakk qui entame son Solo interminable et franchement pas inspiré pour un sou. Ca commence lentement à se vider, et m'encourage à aller me chercher une première bière.

Direction La Plage, la Scène référence pour moi aux Eurockéennes, elle s'est vraiment embellie ses dernières années malgré des choix de prog' pas forcément adéquat. Rdv donc avec THE SOFT MOON, les remplaçant d'ANTEMASQUE. Bonne surprise, cet espèce de Post-Rock/Noise/New Wave arrive à faire bouger pas mal de monde venus à l'aveuglette, le son est plutôt bon aussi (ce sera le cas pour la majorité des concerts de cette édition, mention spéciale donc ). Un Show pour le coup trop court et qui passait crème pour l'horaire avec ses penchants electro. A revoir en salle !

Passage à la fin devant Fakear avant d'aller casser la croute...J'ai tenu 2 morceaux, comme Rone j'ai vraiment du mal à me mettre dedans, et ça n'a pas l'air de transcender grand monde non plus. Sympathiquement écoutable, une Bud Light en attendant la Faxe.

Et la Faxe viendra avec TODD TERJE AND THE OLSENS à la Plage! J'attendais avec impatience le Roi de la Disco Scandinave, son disque ayant quand même tourné en boucle un moment sur ma platine. Après avoir vu le Live à OYA, j'avais beaucoup d'attentes. Aucune déception ! Ca balance grave, ses musiciens sont excellents, le Live est d'une qualité remarquable et sonne effectivement très très proche de l'album, donc peux d'impro, mais les pistes s'enchainent parfaitement. Petite baisse pour la fin du Set, c'est encore une fois trop court ! Le meilleur Live pour l'instant, horaire idéal et public conquis.

Suite sur OFF! Pour voir quand même ce que donne le projet de Keith Morris. Pas grand monde sur la Loggia c'est très appréciable (constat général sur les 3 jours, la scène s'est vraiment améliorée avec un super son). C'est du Punk, ça déroule bien quand Keith n'est pas entrain de lancer des conseils de vie en tout genre ( incompréhensible au passage ), voix vraiment en recule mais super son de gratte. Concert Punk passable, mais acceptable dans le contexte des Eurock'.

Juste en face arrive BORIS BREJCHA sur la grande scène. J'avais vu (enfin je crois) le minimaliste Allemand l'an dernier de mémoire à l'Ososphere, je ne me suis pas retrouvé dans son Set. Assez péchu par moment mais pas vraiment de La Minimal pour moi. Coupure de courant et reprise à l'arrache, c'est loin d'être putassier mais ça ne fonctionne pas...

Final à la plage à la Plage bien K.O. pour apercevoir les psychopathes de HO99O9, son chaotique, gestion scénique bordélique à souhait, malsainitude contrôlée, Flow décharné et un genre indescriptible. C'était intéressant, dans la veine d'un Pharmakon. Le truc à voir quoi...
Back to top
zerosiris


Offline

Joined: 16 Jan 2014
Posts: 153
Localisation: Alsace

PostPosted: Sun 12 Jul - 13:15 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

SAMEDI

Ayant pu profiter de la belle maison d'un pote habitant à 60 bornes du site, nous zapperons avec plaisir le camping cette année. Respect d'ailleurs à celles et ceux qui ont survécu à cette chaleur tonitruante.

Arrivée un poil plus tôt que la veille, ça bouchonne encore un poil mais rien en comparaison du Vendredi.
Loupage donc de Forever Pavot (pas bien grave vu à Strasbourg le mois d'avant), de GRUNGE et d'IBEYI. Je n'ai apparemment pas loupé grand chose...

Après une première binouze et sous un soleil de plomb on se dirige vers la Grande Scène pour voir le sympathique Hobo/Redneck mais pourtant classieu SEASICK STEVE.
Le bonhomme communique bien avec le public, seul avec son batteur il rempli pourtant parfaitement le cahier des charges en distillant un son bluesy dansant rempli de ses "tubes", parfait pour le contexte. Un moment plaisant donc mais sans réel surprise. Respect au bonhomme quand même, à presque 75 piges de proposer un Set qui tiens la route comme ça, ce n'est pas commun.

Direction ensuite la GREENROOM pour voir ANGUS ET JULIA STONE.
Venu là par hasard, pour jeter un oeil nous sommes restés un long moment devant le duo Australien accompagné de leurs musiciens.
Leurs album assez chiantissimes et très inégaux, et mon agacement de Big Jet Plane me laissé présager du pire. Mais un live bien plus péchu avec une introduction qui donne le ton. Une setList équilibré et plus Rock. Le son est parfaitement balancé et la voix de Julia est avouons le très douce et sensuelle, tout en se lâchant un peu plus, le groupe apporte un joli moment de début de soirée et se lâche. Une agréable surprise sans me foutre sur les fesses.

Pause MIAM avec un petit Panini Canard/miel loin d'être dégueulasse et passage rapidos devant une plage bondé de Kids venus pour la Salve d'artistes de Pop Hop du jour.
I LOVE MAKONNEN était sur scène. Personnage insupportable pour moi, au tube TUESDAY sous xanax qui me fait perdre foi, je fut assez étonné de voir le bonhomme assurer le show avec un bon son général. Rien à voir avec l'auto-tune et le ce flow de cachalot. Plus péchu, le gars content d'être là, c'était passable !

Passage vers la Grande scène pour la fin du Set de DAHO. L'Ovni de la prog' pour beaucoup.
Ce concert à apparemment plu à beaucoup d'entre vous. N'ayant aucun outil de comparaison et ne connaissant que le basico-basic de Daho et ne trouvant guère d'intérêt au personnage, ni sa timidité, ni sa voix ne me faisant quoi que ce soit... Je reste étonné devant tant d'éloge de ce Live apparemment plus "Rock", que j'ai trouvé lisse comme une plaquette de beurre. Une voix hésitante, faiblarde malgré des musiciens au top... Je ne sais pas. Daho reste un mystère pour moi. Pas au même titre d'Indochine mais un mystère quand même... Je suis peut être simplement trop jeune.

Contemplant la fin du concert de Daho devant la petite scène de la LOGGIA, c'est pour BO NINGEN que nous sommes là !
Le quatuor Japonais, inqualifiables aussi bien vestimentairement que musicalement ont délivrés un Excellent Set de tordu avec pas mal de leurs derniers single. Mention spécial au guitariste "tout en rouge", le bonhomme est un tueur (ils sont forts ces Japonais). Enorme son de Basse aussi du Frontman. Des Vocals WTF et envolés rares, mais l'intérêt n'était pas là. Des pistes claires pour eux, mais un set bordélique pour nous. Les mecs savent très bien ou ils vont et offrent vraiment un vent de fraicheur tout en envoyant le bouzin.Un concert très sympa donc ! Décidément ça ne se presse pas devant la Loggia qui devient de plus en plus la scène Indé/connaisseur ou l'on navigue facilement, et avec de superbes concerts à chaque fois...

... Et en face de cette Logia se profile l'installation des écrans géants destiné à la véritable tête d'affiche Non Officielle du festival (le nombre de gusses venus uniquement pour Major Lazer ce Samedi en dit beaucoup). 1H15 de "Live" qui prends uniquement sens de par la mise en scène. Tout s'enchaîne très vite, trop de transition, certaines salement foireuse. Un public de toute façon acquis à la cause de Diplo et de ses comparses. On aurait pu être en boite que le résultat aurait été le même. Des confettis, des danseuses, des gifs kikoos, une apparition ridicule de Christine et des jets incessants de produits du groupe dans le public. Ca tiens plus de la fête de la foire au jambon mais version Jeunz qu'autre chose. On passe dans l'ensemble un bon moment, l'ambiance est là, mais tristesse quand même. Je ne peux m'empêcher de penser que ce Set est criblant de facilité et que ces mecs se touchent la nouille en étant payé pour "ambiancer" pendant 1H30 en foutant rien. On est quand même pas exigeant...

Suite à la GreenRoom quasi vide pour voir Foxygen.
Grosse surprise, un son brouillon au possible au départ (ça s'éméliorera pas mal par la suite) et prestation théâtralisé et chanteur possédée. Rien à voir avec les pistes sur CD. Représentation scénique sympathique avec de la Led kitsch, des costumes et 3 nenettes 60's en choeur/choré. Je ne reconnais presque aucune des pistes, la sensation de ne pas savoir ce que l'on est entrain de voir et que le groupe à très bien compris que personne ne les attendaient/comprenaient. Soit les bonhommes ont tout donné soit c'est l'arnaque du siècle. On en retiendra au moins des souvenirs de ce Live, intéressant et frustrant à la fois de ne pas avoir compris totalement le délire. C'est quand même plaisant de se prendre une petite baffe comme ça après un Major Lazer complaisant à souhait.

On termine sur les rotules avec Chemical Brothers sur la Grande Scène.
J'en attendais beaucoup, une intro interminable et une première claque sur "Hey Boy Hey Girl", des visuels sympathique mais un son déjà trop fort, beaucoup de basse et un son trop rond à mon gout. Un début de Set pour le moins original, pas mal de pistes que je n'ai pas pu reconnaître, des visuels comme dit adéquat mais moins "claquant" en comparaison avec Major juste avant. On n'attends évidemment pas la même chose entre ces deux là, mais la redondance et la fatigue se faisant sentir, je pense que le set de Major m'a finalement fatigué le système et je n'arrive plus à prendre mon pied sur celui des Chemicals qui est finalement assez lisse mais moins tubesque que prévu... petite déception donc, on rentre à la maison fin de la 2eme journée !
Back to top
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,772

PostPosted: Sun 12 Jul - 19:16 (2015)    Post subject: Raconte tes Eurocks 2015 Reply with quote

Si ça peut te rassurer l'éloge de Daho n'était qu'une connerie pour déclencher la polémique et ça a lamentablement échoué Mr. Green donc aucune raison de le garder pour moi désormais. En vrai j'ai trouvé ça très mou et relativement mauvais alors qu'à la base je déteste pas sur galette (sinon il n'y a pas d'autres passages falsifiés dans ma review Wink )

Chouette compte rendu sinon, waiting for sunday !
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Eurockéennes de Belfort All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3 … , 9, 10, 11  >
Page 10 of 11

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group