forum non officiel des eurocks Forum Index

forum non officiel des eurocks
Ouais gros.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Parcours musical

 
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Actu musicale
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,780

PostPosted: Sun 14 Jun - 10:52 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

Pour faire suite à un jeu facebook que certains d'entre vous ont fait sans doute et que j'ai trouvé hyper frustrant (10 pochettes d'albums, sans commentaire, pour définir votre parcours musical), me suis demandé si à intéresserait certains de le présenter ici, avec éventuellement plus d'albums...

Je m'y colle donc :

Fin des 80's : découverte de la discothèque parentale avec les grands classiques (Beatles, Stones, Dylan, Led Zep, Bowie, Janis...) et du français (Brassens, Renaud, Thiéfaine, Brel...)

Début 90's années collège/lycée et les 5/6 disques que j'ai achetés (+ les cassettes pompées sur les 5/6 disques achetés par les copains) qui tournent en rotation lourdes : Nirvana, Red Hot, Smashing, AC/DC, Metallica, Sepultura avec une grosse préférence pour Nirvana qui me mènera par ricochet à plein de trucs (pour le meilleur Pixies, Pearl Jam, Alice in Chains, Mudhoney et pour le moins bon Bush, Silverchair avec Korn vaguement entre les 2...). Quelques trucs franchouillards pas forcément hyper avouables aussi (Matmatah, Louise Attaque...) et NTM/IAM/Noir des' comme tout le monde.

2ème partie des 90's : Le permis, la fac, les 1ères Eurocks. Découverte d'autres musiques Al Green aux Eurocks qui me mène à découvrir les grands noms de la soul et du funk, Prodigy (et après les Daft), Cypress et juste derrière plein de hip hop us

Les années 2000 : Toujours les Eurocks (et la FNAC) au centre de la donne et la claque Iggy Pop + plein d'autres QOTSA, NIN. Des trucs plus mainstream aussi (Strokes, White Stripes). Les grandes années du forum qui me feront découvrir ou approfondir tellement de trucs aussi : Tool, Kyuss, Opeth, Bashung, Nick Cave, Primus, Sufjen Stevens, Wovenhand + 16 horsepower, Mars Volta + ATDI, Madlib, Dan the Automator, Mos Def, Neutral Milk Hotel... Bon j'en passe et des meilleurs

Les années 2010 : Les concerts qui s'accumulent, bien plus en dehors des fest d'été, le forum qui devient un peu moins actif mais toujours bien instructif, les années New Noise. Bref, toujours des tonnes de trucs, globalement plus pointus qu'avant Dälek, Shellac, Converge, DEP, GY!BE, Zeal and Ardor... bon enfin ceux là on en a déjà parlé ici


Last edited by Nico 77 on Mon 15 Jun - 14:26 (2020); edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 14 Jun - 10:52 (2020)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Olaf


Offline

Joined: 09 Jul 2014
Posts: 269

PostPosted: Mon 15 Jun - 07:37 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

Chouette initiative Okay
Back to top
crono


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 7,594

PostPosted: Mon 15 Jun - 11:00 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

Bonne idée ce topic.

Il m'inspira peut-être plus que mon top décennies 2010-2019 sur lequel je suis bloqué...
Back to top
Dewaere


Offline

Joined: 01 Mar 2013
Posts: 732

PostPosted: Mon 15 Jun - 12:12 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

Putain Nico tu as été au collège/lycée dans les années 90, je suis toute jalousie !

Ouais c'est grave intéressant ce jeu ! Je vais le faire aussi !
Back to top
loupnoir


Offline

Joined: 07 Mar 2013
Posts: 868

PostPosted: Mon 15 Jun - 12:30 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

J’en ai un paquet à raconter aussi
Bordel
Back to top
il_fait_chaud_ohoh


Offline

Joined: 06 Jul 2015
Posts: 27

PostPosted: Mon 15 Jun - 13:53 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

Ah oui c'est rigolo.

Au début la musique, c'était la musique de mes parents : Sheila, Cloclo, le grrrrrand Richard Anthony, Joe Dassin. Jamais de Brel, jamais de Ferré, jamais de Brassens, ce dernier parce que sa musique faisait dong-dong selon mon père.

Et puis ça a été la découverte de la radio avec Skyrock. C'était l'époque de la dance music (putain Lady Gaga n'a rien inventé) : ma seule et unique K7 achetée a été 2 Unlimited si l'on ne tient pas compte du 2 titres de Kriss Kross. Des compils enregistrés à la radio avec Aerosmith, Bon Jovi, East 17, U96 ou Warren G.
En 4ème le monde s'était mis au rock, Nirvana, Offspring (qui n'avait pas son The) passaient à la radio, Noir Dés sur M6 même si franchement j'aimais pas le clip de Tostaky.
Et puis un pote m'a fait découvrir les Bérus par des albums copiés de K7 sur des K7 sur des K7.

Les premières années de fac, loin de la cambrousse, avec des radios libres pour remplacer Skyrock devenu Skyrap, genre honni, et puis Rock Sound qui filait la dose de rock mensuel. Explosion et découverte du metal. Les Eurocks qui commençaient à devenir une envie mais sans tunes et sans potes pour y aller c'est mort. Et puis Elegy le magazine pour découvrir la musique gothique, l'electro. Et peu de temps après, Napster, l'explosion, la découverte, le téléchargement à haute dose : des albums de black metal cotoyant Britney Spears.

Début 2000, le premier concert à 22 ans : le Tigre, Shane Cough. Et en 2004, enfin !, je rencontre une fille qui a envie d'aller aux Eurocks : Korn et Slipnot. L'année d'après, j'y vais seul. Je bouffe du concert à fond, je fais des découvertes de fou, Dälek, Nosfell, Ez3kiel. Mes meilleurs Eurocks. Je suis le forum des Eurocks sans trop participer, les mecs ont trop de culture. Je participe à un site internet, je deviens "chroniqueur musique", je reçois des tonnes de CD de groupes que personne ne connaît. Je parviens à obtenir quelques accrédits.

Puis les années 2010, la déchéance, la vie de famille, les enfants. Je parviens quand même à sauver les Eurocks une année sur deux. Plus le temps, je laisse tomber un peu les critiques. Je tourne en rond avec mes vieux CD.

2020. La quarantaine. La crise. Spotify. Le retour des critiques. La découverte du rap. La découverte de la musique écoutée par les gamins de même pas 10 ans. Le retour des concerts même si on se sent parfois complètement pas trop à sa place. Je vais faire des trucs plus chill finissant de faire une espèce de culture musicale sans aucune cohérence.
Back to top
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,780

PostPosted: Mon 15 Jun - 16:30 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

Dewaere wrote:
Putain Nico tu as été au collège/lycée dans les années 90, je suis toute jalousie !




C'était une autre époque avec plein de trucs dingues qui sortaient mais finalement on en connaissait pas le dixième... Pas d'internet donc tu t'achetais qques CD avec ton argent de poche, tu recopiais en K7 ceux des potes qui faisaient comme toi et du coup t'avais ton petit réseau mais ça se limitait à 20 albums par an environ (loin des standards de nos taupes annuels).

Du coup tu les usais jusqu'à la corde ce qui avait aussi du bon.

Mais y a taquet de trucs hyper intéressants des 90's que j'ai découvert 10 ou 20 ans plus tard (internet, le forum, les thunes pour acheter des disques, le permis pour aller voir des concerts...).
Back to top
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,780

PostPosted: Mon 15 Jun - 16:36 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

il_fait_chaud_ohoh wrote:
Et en 2004, enfin !, je rencontre une fille qui a envie d'aller aux Eurocks : Korn et Slipnot. L'année d'après, j'y vais seul. Je bouffe du concert à fond, je fais des découvertes de fou, Dälek, Nosfell, Ez3kiel. Mes meilleurs Eurocks.


Purée oui les créations Eurocks de ces années là... Ez3kiel + Nosfell, Griots and Gods c'était juste de la tuerie... En 2004, j'ai le souvenir de l’enchaînement PJ Harvey (GS), Bashung (Chapiteau) et Pixies (GS)... J'avais vu aucun des trois avant ce soir là

Sinon pareil que toi pour les k7 des Bérus et d'Offspring que j'avais complètement zappé de mentionner mais que j'ai usé aussi
Back to top
Jice


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 180

PostPosted: Tue 16 Jun - 09:25 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

Topic intéressant, merci !


Pour ma part, je suis né à la fin des années 80 dans un village complètement perdu en pleine diagonale du vide.
L'accès à la culture étant globalement impossible, et n'ayant pas de connexion internet pendant toute mon enfance, mes premières écoutes musicales correspondaient à ce que mes parents écoutaient, c'est à dire la variété française standard avec du Brel, Brassens, Sardou, Goldman...

Au collège, j'écoute pour faire un peu comme tout le monde les rappeurs du moment, avec entre autre IAM, NTM, Sniper, l'époque étant à l'écoute de Skyrock et de Difool en douce le soir à la radio.

Puis changement radical, avec la découverte d'une cassette que le frère d'un pote me refila lors d'une récrée ordinaire, avec sur la bande des groupes comme Korn, Slipknot, Linkin Park, Pleymo, Enhancer...
Cette cassette va complètement me bouleverser et je me met enfin à écouter un style de musique non pas pour faire comme mon entourage, mais parce que j'aime ça !
Port de t-shirts et sweets trop larges, baggy, vans, acheteur compulsif de tout ce qui a attrait à la Team Nowhere, je suis le parfait petit fan de néo métal MTV des années 2000


Vient ensuite le moment des concerts, et entre autre du printemps de bourges, où en première partie d'Aqme, je découvre Gojira, mais aussi d'un concert d'Anorexia Nervosa, qui me fera rentrer dans le métal plus extrême, et qui explique encore mon gout pour le black métal actuellement.
J'attaque mon premier Hellfest en 2009, festival que je fais tous les ans depuis et je n'écoute plus que du métal pendant toute mon adolescence et plus.

Ma première grosse découverte hors de cette catégorie a lieu vers 19 ans, avec un clip sur M6 en deuxième partie de soirée de Sigur Ros. Je suis complètement tombé amoureux de ce groupe et cela a entraîné ma passion pour le post rock et la découverte du shoegaze, de la dream pop, du rock alternatif et de la noise.

A partit de là, petit à petit lassé par les "codes" du métal, je me suis rapproché d'autres styles musicaux. Mon départ pour Clermont Ferrand, et l'acquisition enfin d'une connexion à haut débit fait que j'ai commencé à me diversifier, en écoutant de tout, de l'électro au rock. Je commence alors un boulimie de concerts (une centaine par an), l'écoute massive de nouveaux groupes et j’enchaîne les festivals. Mes goûts actuelles sont très proches de ce qu'on peut trouver maintenant sur New Noise. J'aime quand même me lancer de tant en tant un petit album de Korn ou de Limp Bizkit de l'époque avec un petit plaisir coupable


La découverte du forum après avoir suivi un pote aux eurockéennes de 2011 a grandement contribué à ma culture musicale, même si je n'ai jamais vraiment participé. Cela m'a permis de découvrir tout un pan de la musique, surtout dans le rock des années 90,et plus récemment, des pépites en électro et rap. C'est pour cette raison que j'ai encore plaisir à le lire, et que j'y déniche encore de belles découvertes.

Ma course aux concerts a été stoppée cette année, mais j'espère qu'elle reprendra vite Smile
Back to top
Olaf


Offline

Joined: 09 Jul 2014
Posts: 269

PostPosted: Tue 16 Jun - 22:13 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

Années 90-début 2000, l'enfance : C'est la musique des parents, donc musique classique, musique du monde (Césaria Evora, Mikis Théodorakis), mais aussi The Corrs, Dire Straits, Pink Floyd, Simon and Garfunkel, Leonard Cohen, Nougaro, Moustaki et Le forestier.
Mes premiers concerts, ce fut Henri Dès, de la musique classique et puis des groupes folk d'Europe de l'Est.

Mi-années 2000, le collège : Tous les jours j'ai plus d'1h de bus entre le collège et ma maison, la seule radio musicale qui passe dans mon coin perdu c'est NRJ. Il s'ensuit donc un conditionnement et des écoutes plus ou moins avouables dont je n'ai pas gardé grand chose. On va dire que mes premières écoutes de punk (Green Day), rap (Eminem et Diam's) et électro (enfin, de l'EDM) datent de là.
A 14 ans des amis me font découvrir Nightwish puis Within Temptation, c'est la révolution ! Je plonge allégrement dans le métal symphonique. En plus ça me donne enfin l'occasion de jouer des morceaux récents avec ma flûte traversière.

Fin années 2000, le lycée : j'explore le metal, de préférence symphonique ou proche (Epica, Leaves'eyes, Iron Maiden, System of a down, Therion, Diablo Swing Orchestra...). Je vois Kiss à Monterey, mon premier concert de rock.
A 17 ans, un ami de mes parents, bassiste dans un groupe local de post-rock me parle de ce style complètement inconnu. J'écoute Mogwai puis Explosions in the Sky et c'est une grosse claque.

Début années 2010, les études : On continue d'explorer le post-rock (Sigur Ros, RIEN, Maserati, GSYBE).
Je tombe raide dingue d'Angus et Julia Stone grâce au générique des "Emotifs Anonymes".
Le frangin est dans un lycée de hippie et m'en rapporte de l'électro/dub et cie (Panda Dub, Gramatik, Emancipator, Caravan palace, Les Ogres de Barback). Je découvre Arcade Fire dans une BO d'un film de ski et le Velvet Underground avec « Juno ». Je commence alors les explorations du rock indé et dérivés (The White Strips, Muse, Ez3kiel, The XX, The Dresden dolls, Florence and the Machine...)
En 2014, je vais aux Eurocks, mon premier festival et je découvre le forum.
Peu après je monte en région parisienne et me mets à aller régulièrement en concerts.

Mi-Années 2010 , fin des études, début de vie active :
Quelques autres festivals et concerts suivent, je pille les médiathèques et les disque durs de mon entourage. Je poursuis la voie du post-rock (ASIWFA) et découvre le rock psyché (Temples, Tame Impala). Gros coup de cœur pour le shoegazing et les groupes planants qui s'en inspirent (Beach House, Slowdive, M83, Pégase...). C'est aussi la période d'exploration de l'électro (french touch actuelle, Kraftwerk, Youth Lagoon...)
Je me tourne aussi vers la folk (First Aid Kit, Angel Olsen, Laura Marling). Et puis la chanson française que j'avais bien délaissée (hormis un épisode Christine and the queens) revient (Grand Blanc, Juliette Armanet)

Maintenant : le metal a été largement laissé de côté, il ne revient qu'en cas de nostalgie ou de séances défouloirs (Batushka). Le post-rock se fait également plus rare. Je continue dans le rock indé, le shoegaze, la folk et l'électro (Courtney Barnett, Air, Charlotte Gainsbourg, Anna Von Hausswolf, Weyes Blood, Nick Cave, Princess Chelsea, Daughter...). Ces derniers temps une tendance pour les groupes qui mélangent un peu tout, les styles et les traditions se dégage (Elisapie, Kikagaku Moyo, Chassol, Altin Gün...).
Je continue d'être tiraillé entre tout ce qui sort et tout ce qui est sorti, sans cesse aux aguets de ce que je peux découvrir et faire découvrir (maintenant j'ai assez de bouteille pour être prescripteur sur une autre plate-forme et en même temps je sais que j'ai des gouffres énormes dans ma culture musicale). Je n'ai pas du tout l'impression de tourner en rond, plutôt celle de m'éparpiller.


Last edited by Olaf on Thu 18 Jun - 19:14 (2020); edited 1 time in total
Back to top
Nico 77


Offline

Joined: 26 Feb 2013
Posts: 4,780

PostPosted: Wed 17 Jun - 09:30 (2020)    Post subject: Parcours musical Reply with quote

Olaf wrote:
Je n'ai pas du tout l'impression de tourner en rond, plutôt celle de m'éparpiller.


Complètement d'accord. Pareil
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum non officiel des eurocks Forum Index -> forum non officiel des eurocks -> Actu musicale All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Have own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group