forum non officiel des eurocks Index du Forum

forum non officiel des eurocks
Ouais gros.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Raconte-nous ton concert !
Aller à la page: 1, 2, 328, 29, 30  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum non officiel des eurocks Index du Forum -> forum non officiel des eurocks -> Concerts en salle
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Keke


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 2 698
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 12:37 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

(J'ai l'impression que c'est la douzième fois que je crée ce topic, vous imaginez tout ce qui a été perdu !)

Kid Koala @ La Grange à Musique, Creil, samedi 23 février

La Grange à Musique, Creil, coincé entre des Campanile ou assimilés et une tess' qui donnent des boutons à mes copains profs. De l'extérieur, c'est moche, et peu accueillant, il faut une pièce d'identité pour valider son digitick, pfff, pfff.
A l'intérieur, c'est plus sympa, salle large et peu profonde, belle lumière, bière pas coupée à 2€ et un public composé d'ex-chevreuils presque trentenaires, ancien combattant de la cause Ninja Tune mais qui ont trop concédé à Chinese Man. La première partie, un dreadeux du coin qui fait du dub-breakbeat moyen moins joue au balcon de l'éclairagiste. Du coup je capte que c'est pas une bande-son à peu près quand c'est fini.
Le schedule annonce Adira Amram and The Experience pour 20 minutes avant le Kid. En fait c'est les danseuses du spectacle qui balanceront 4 chansons de type eletro-punk à la Peaches sur une bande pré-enregistrée, drôle, mais complètement à chier d'un point de vue sonore, fin du set, les trois en collants à la Fame slamment au fond de la salle ou les attend Kid Koala, mort de rire, 1m60 en sweat à capuche avec un sampler à pile, il se met à appuyer partout et balance un morceau de 12-bit blues.
Sans chichi, il monte sur scène et entame par un DJ set très rock, assez impressionnant : Pas de laptop, pas de casque, que des disques avec des bouts de scotchs dessus. Pas non plus d'excès dans le rayage de disque, c'est pas une démo, tout est fait avec finesse et justesse, il reviendra 3 fois sur des petites sessions de DJ set plus tard, une plus hip hop, la meilleure, et une autres avec des "tubes" pas forcément nécessaire et qui n'a eu l'effet escompté sur l'ambiance.
Entre temps, il a essentiellement joué les morceaux du dernier album, très chicago blues donc. avec l'aide de samplers numériques portables et de claviers saturés. On peut très bien voir tout ce qu'il fait grâce à deux écrans latéraux qui filment son labeur.
De plus en plus régulièrement, les trois danseuses/comédiennes interviennent sur les morceaux, vêtues façon danseuses de saloon dans Lucky Luke, avec des trucs en plume. Et puis ça se lâche au fur et à mesure, voir ça part en frite. D'abord, on prend une première claque sur le lent et plaintif "6-bit Blues" qui se transforme en spectacle de marionnette presque émouvant. Puis c'est la fête, dans le désordre concours de limbo, hôtesses de l'air de la Panam qui donnent les instructions, battle de solo de kazoo, chenille, avions en papier, chorégraphies dans le public... Et très franchement, on y va de bon coeur.
En avant-dernier morceau, On a le droit à une petit bijou de turtablism déjà vu sur des vieilles vidéos. "Moon River" chanté par Audrey Hepburn dans Diamants sur Canapé, dans une version à la fois bancale et psychédélique où le décollage de l'orchestre le canadien nous inonder de fréquences stridentes et magnifiques à chialer de beauté. Et puis on parle d'un mec qui connaît suffisamment ses vyniles pour jouer des mélodies avec son diamant comme s'il s'agissait d'un xylophone.
Le concert se finit dans une espèce de joyeux bordel et il prend même pas le temps de passer par les loges pour venir faire des dédicaces.
Un chouette type.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Fév - 12:37 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
willy


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 1 083

MessagePosté le: Jeu 28 Fév - 00:03 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

Il faudrait que je vous raconte ce magnifique concert de Sigur Ros au Zenith de Paris mais là, tout de suite spa possible, mais putain qu'est ce que c'était bien.
J'avais rarement entendu un son aussi excellent dans cette salle, la setlist best of était quasi parfaite et les interprétations ne l'étaient pas moins.
en un mot : POUAH !
Revenir en haut
crono


Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2013
Messages: 6 941

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 02:11 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

Deftones +Letlive. @ Trianon

Arrivé au Trianon à 19h50, la première partie a déjà commencé. C’est marrant, c’est la troisième fois que je vois les Deftones en salle à Paris depuis 2003 (7 fois et demi en tout), et j’ai l’impression de croiser toujours les mêmes personnes. Presque pas de jeunes ados ou de hipsters, principalement que des pré / post trentenaires fringués de façon normale tendance street / skate. Bref, on se sens vite à sa place. Mais vu l’affluence au vestiaire, on sent que les vieux ne sont pas venus pour se tourner les pouces…
Au moment de pénétrer dans la salle, Letlive. la première partie a déjà fait la moitié de son set. Même remarque que pour le concert au Pukkel, c’est sympamais moins bien qu’en disque. Et ce malgré le côté fou furieux du chanteur. C’est efficace (plus qu’en pleine journée en festival), mais on est face à du sous Glasjaw (© Mes voisins).

A peine 25 minutes plus tard, la salle se plonge dans le noir et nos potes de Sacramento débarquent un par un au son d’une courte intro musicale un peu ambiance « préparez-vous à la guerre » mais en classe. Enfin ils ont une vraie intro !!!
Ensuite ils enchainent avec un petit Diamond eyes et un petit Poltergeist, deux chansons qui envoient gentiment extraites des deux derniers efforts, et y a pas à dire ça rend bien ! Mais une intro de guitare plus tard la fosse se transforme en pogo géant avec Be quiet and drive suivi de My own summer. Je ne vais pas vous faire toute la setlist qui frôlait la perfection (un petit Around the Fur n’aurait pas été de refus), mais c’était incroyablement équilibré entre les titres vraiment bourrin (Headup, 7 Words…), les trucs atmosphériques tellement classe (raaah, paye ta jouissance sur Sextape ou Tempest, j’ai eu envie de faire l’amour avec les nombreuses super belles filles du public) et les chansons entre les deux (On a eu Bloddy cape !!! ). Le son est certes un poil trop fort, mais osef. Vraiment chapeau les gars, pour le choix et l’ordre des chansons (le lendemain par contre c’était un peu moins la joie avec les très reloues You’ve seen the butcher inchantable et Riveiere tellement molle).

Pour ce qui est de la prestation, les membres du groupe ont dans leur ensemble bien assuré, Stephen semblait juste un peu ailleurs, genre sur sa planète. Chino essayait de se rapprocher, de l’embêter, mais rien à faire, il est resté insensible. Mais pas grave tant gros Chino était dans une forme olympienne ! Sautant dans tous les sens, se vidant des bières coupée à l’eau cul sec (pour faire patienter le public pendant que Stephen galérait à régler sa gratte). C’est simple, je ne l’avais jamais vu autant bavard et souriant. Il semblait réellement ravi d’être à Paris et au Trianon (il nous a d’ailleurs expliqué qu’ils ont souhaité rejouer dans cette salle car ils pouvaient voir tout le public). Il lançait même des appels au public pour qu’il chante avec lui (ça permettait par la même organisation de cacher les faiblesses de sa voix dû, d’après les dires des mecs de Bring the noise à une vielle crève).

Bref, ce concert était un putain de moment de plaisir pour le fan des Deftones ! Je crois que je vais craquer et aller les revoir au zénith…

Citation:

Diamond Eyes
Poltergeist
Be Quiet and Drive (Far Away)
My Own Summer (Shove It)
Rosemary
Rocket Skates
CMND/CTRL
Sextape
Feiticeira
Passenger
Entombed
Tempest
Swerve City
Dai the Flu
(dedicated to Chi Cheng)
Headup
(feat. Jason Butler of Letlive.)
Change (In the House of Flies)
Bloody Cape
Encore:
Engine No. 9
7 Words


Alt-J + Stealing Sheep @ Trianon

Après un trajet épique (quelle idée à la con de vouloir gagner du temps en prenant la 4…), je débarque au Trianon sur les coups de 20h. Première mauvaise surprise, il y a une longue file d’attente à l’extérieur, et ça avance très lentement… Prés de 20 minutes plus tard je peux enfin assister à la première partie : Stealing Sheep, un groupe de trois anglaises qui mélangent folk, voix hauts perchées, shoegaze et d’autres trucs hypnotiques. L’organisation moisie de l’entrée ne me permet que de voir deux chansons et demie, dommage car c’est pas mal du tout.

Après trente minutes de changement de plateau, Alt-J débarque. Les mecs sont moches, ils ne ressemblent à rien, mais on appréciera (ou pas) le t-shirt « DOOM » (le jeu vidéo) du chanteur. Certes, ils sont branchés, mais ils n’en demeurent pas moins froid et inexpressifs, genre « mais qu’est ce qu’on fout là ? ». Le public ne va pas tarder à se poser la même question…
L’autre question qu’on peut se poser légitimement est de savoir s’ils sont capables de tenir tout un concert sachant qu’ils n’ont qu’un disque d’une quarantaine de minutes dans le ventre. Répondons direct par « NON !! » franc et massif. Cinquante minutes de concert, pas une de plus. Tout l’album y passe avec vraiment peu de changement vis-à-vis du matériel de base. Ralentir des chansons déjà molles à la base n’étant certainement pas la meilleure idée du monde. Au mieux on a droit à quelques passages qui décollent mais c’est très rare.

Le pire dans cette histoire ce n’est pas tout ce qui vient d’être énoncé jusqu’à présent. Non, le pire c’est que durant tout le concert jusqu’au rappel on s’est mangé un son de merde !! Avec une bonne grosse basse bien mal réglée comme il se doit. Vrombissante durant tout le concert, elle pourrissait toutes les mélodies. Seul le rappel (et avec lui Taro, la meilleure chanson de An awesome wave) vont échapper à ce massacre.
Ça n’empêchera pas les spectateurs qui m’entourent et moi-même de repartir frustré par cette prestation aussi courte que ratée…


Wovenhand + Motorama + Don Cavalli @ La Maroquinerie

Arrivée à 20 heures pour le début de Don Cavalli, le premier groupe de la soirée. Bien que français, ils font du rock à papa qui groove gentiment et qui sonne très dans l’air du temps. Si une de leur chanson se retrouvait sur la BO de Django Unchained, le dernier Tarantino on ne serait pas surpris tant ça colle à cette esprit. La batteuse est une japonsaise et on aura droit à une chanson en japonais. Dans l’ensemble, ça tourne un peu en rond mais c’est sympa pour une première partie.

Premier gros morceau de la soirée, le groupe qui affole le buzzomètre depuis quelques mois : les russes de Motorama dont le dernier album calendar est fort bon ! En live encore plus que sur disque on sent que le quintet a passé du temps enfermé à écouter du Joy Division pour en ressortir quelque chose de plus joyeux. C’est plein de jolies mélodies entrainantes et c’est suffisamment varié pour qu’on ne s’ennuie pas durant cette heure de concert. Y a bien deux / trois titres qui passent moyen, le son est assez cra-cra, mais on passe un très bon moment.

A vrai dire, musicalement le concert est plus qu’honnête, mais ce qui transcende l’ensemble c’est la prestation du groupe et leur attitude. On se croirait dans une série ou un manga avec ici chaque musicien qui a un style et un caractère limite surjoué. On a le guitariste et le batteur en mode premier de la classe, je suis ultra appliqué dans ce que je fais. La petite bassiste toute mimi qui tendance à s’exciter toute seule dans son coin dès que ça devient au peu punchy Le chanteur / guitariste en polo Sergio Tacchini. Son jeu de scène consiste à enlever et remettre ses lunettes, et à galérer à jouer de la guitare sans cogner son micro avec. Enfin last but not least, le gars des claviers avec son sweat Fila™ blanc option chaine en argent par-dessus. Bordel, un sweat Fila™ !! En 2013 !! On avait limite oublié l’existence de cette marque... En plus le mec tire la gueule (pas un sourire), il fout des baffes aux espèces des plumes qui servent de décors histoire de faire voler des particules sur scène. IL EST MAGIQUE !!

Je serais incapable de vous dire si comme pour pas mal de groupes tout ça est totalement calculé, mais ils ont l’air tellement sincère dans ce côté ridicule qu’ils en sont adorables. Bref, j’ai été sous le charme tout le long…

Fin de la soirée avec un groupe que je n’ai pas écouté depuis pas loin de trois ans : Wovenhand ! Je craignais le pire, de me faire royalement chier (surtout que j’étais au taquet pour avoir les premiers noms des Eurocks), mais soyons cash : Comment que ça roxait sa mère !! David Eugene Edwards est d’une classe folle et quelque soit la guitare avec laquelle il joue il arrive à nous hypnotiser. Ses deux compères font un bouche-trou (bien que loin d'être mauvais), mais pas grave, on est là surtout pour voir David Eugene Edwards. Ne connaissant pas trop les chansons je ne sais quoi dire de plus si ce n’est que c’était putain de bon et sans temps mort !
Revenir en haut
bluebob


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 125
Localisation: M.A.

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 09:15 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

Saul Williams + Tortoise @ MAC de Créteil

Saul Williams, un battle de lecture de bouquin vs Mike Ladd + un reprise de Requiem pour un con = presque chiant
Tortoise + Invités, 1h à peine, des morceaux qui ne décollent pas, pas du tout de vibraphone, et un John McEntire qui ne bouge pas de son clavier et qui ne touche même pas à la battterie = totally chiant.

Vivement un vrai concert de Tortoise tout seul

edit : ah si, le point positif, hdm était mignonne
Revenir en haut
HenriDèsMetal


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 9 128
Localisation: Ton Cul

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 10:01 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

bluebob a écrit:
edit : ah si, le point positif, hdm était mignonne


Embarassed

Il existerait une version féminine de moi dans le 9-4?

Bon, pas de regret pour le concert, en tout cas.
Revenir en haut
Keke


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 2 698
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 10:21 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

'tain je suis allé voir Mono hier à la Lune des Pirates à Amiens

J'avais encore des bons souvenirs des dernières fois, même si ça faisait plus de cinq ans facile. Bah, c'était pas terrible, globalement. Voir même carrément en excès de pathos. Et un son bien compressé aussi qui remue pas trop les tripes. Et le mec de Come en première partie c'était chiant comme la pluie. Même si il avait des plus beaux delays.
Revenir en haut
HenriDèsMetal


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 9 128
Localisation: Ton Cul

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 10:29 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

Keke a écrit:
Mono [...] Amiens

[...] pas terrible [...] excès de pathos [...] son bien compressé [...] chiant comme la pluie [...] des plus beaux delays.


Une chaude larme vient de tomber sur mon clavier.
Revenir en haut
Keke


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 2 698
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 10:35 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

HenriDèsMetal a écrit:
Keke a écrit:
Mono [...] Amiens

[...] pas terrible [...] excès de pathos [...] son bien compressé [...] chiant comme la pluie [...] des plus beaux delays.


Une chaude larme vient de tomber sur mon clavier.


Vis ma vie de post-rockeur picard. Ouais.
Revenir en haut
kolyne


Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2013
Messages: 2 006
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 16:28 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

crono a écrit:

Premier gros morceau de la soirée, le groupe qui affole le buzzomètre depuis quelques mois : les russes de Motorama dont le dernier album calendar est fort bon ! En live encore plus que sur disque on sent que le quintet a passé du temps enfermé à écouter du Joy Division pour en ressortir quelque chose de plus joyeux. C’est plein de jolies mélodies entrainantes et c’est suffisamment varié pour qu’on ne s’ennuie pas durant cette heure de concert. Y a bien deux / trois titres qui passent moyen, le son est assez cra-cra, mais on passe un très bon moment.

A vrai dire, musicalement le concert est plus qu’honnête, mais ce qui transcende l’ensemble c’est la prestation du groupe et leur attitude. On se croirait dans une série ou un manga avec ici chaque musicien qui a un style et un caractère limite surjoué. On a le guitariste et le batteur en mode premier de la classe, je suis ultra appliqué dans ce que je fais. La petite bassiste toute mimi qui tendance à s’exciter toute seule dans son coin dès que ça devient au peu punchy Le chanteur / guitariste en polo Sergio Tacchini. Son jeu de scène consiste à enlever et remettre ses lunettes, et à galérer à jouer de la guitare sans cogner son micro avec. Enfin last but not least, le gars des claviers avec son sweat Fila™ blanc option chaine en argent par-dessus. Bordel, un sweat Fila™ !! En 2013 !! On avait limite oublié l’existence de cette marque... En plus le mec tire la gueule (pas un sourire), il fout des baffes aux espèces des plumes qui servent de décors histoire de faire voler des particules sur scène. IL EST MAGIQUE !!

Je serais incapable de vous dire si comme pour pas mal de groupes tout ça est totalement calculé, mais ils ont l’air tellement sincère dans ce côté ridicule qu’ils en sont adorables. Bref, j’ai été sous le charme tout le long…


Non mais tu peux pas dire ça crono !
Déjà, Motorama en live c'est encore plus chiant qu'en CD. Ensuite, le côté Joy Division est sur-joué ; c'est mal fait et ça tend trop vers le mauvais copier/coller où ils tentent de remplacer le côté épileptique par l'attitude autiste. Parce que pour ça, ouais, c'en est une belle bande, d'autistes..! Le manque de cohérence entre les membres du groupe - visuellement et comportementalement parlant - rend le tout encore plus ridicule. J'ai eu des WTF ?! dans la tête tout le long du concert. Et il était looooooong ce concert (non. Pas comme ça). Le top du ridicule ayant quand même été le claviériste Fila et son explosion de plumes (qui a tout de même mis une des filles du public en totale transe. Ouais gro'). Quant au guitariste, j'arrive toujours pas à savoir s'il faisait semblant d'en chier, ou s'il en chiait vraiment (le coup de la guitare à l'envers, c'était magnifique).

Enfin bref, pour moi c'était ridicule, tout court.


Par contre tout pareil pour Wovenhand. Grande Clâsse !




En bonus, le claviériste Fila :

Revenir en haut
willy


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 1 083

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 17:10 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

Dis-donc je te trouve pas très charitable de descendre à ce point ce petit groupe russe qui n'a fait de mal à personne ; surtout quand on n'a pas payé sa place et qu'on a assisté qu'à une moitié du concert. Objectivement, on a le droit de pas aimer mais je vois pas comment on peut dire que c'est si mauvais ou ridicule musicalement.

Wovenhand effectivement puissant : c'était le même concert qu'en septembre au Trabendo, sauf que cette fois j'étais à 4m de la scène et que j'en ai mieux profité. Mais bon, je suis pas fana de ces sets très électriques, je préfère ce qu'ils faisaient précédemment sur les tournées de 2007 à 2010...
Revenir en haut
Hank


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 1 180

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 17:24 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

ça clash, on retrouve le forum !
Content que willy ait changé d'avis, la dernière fois que je t'ai lu tu disais "je crois que je n'apprécie plus les concerts en salle".
Revenir en haut
kolyne


Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2013
Messages: 2 006
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 17:32 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

willy a écrit:

Dis-donc je te trouve pas très charitable de descendre à ce point ce petit groupe russe qui n'a fait de mal à personne ; surtout quand on n'a pas payé sa place et qu'on a assisté qu'à une moitié du concert. Objectivement, on a le droit de pas aimer mais je vois pas comment on peut dire que c'est si mauvais ou ridicule musicalement.

C'est pas parce que j'ai pas payé que ça me force à adhérer

Musicalement, j'accroche absolument pas. Visuellement, effectivement, j'ai trouvé ça ridicule (mais j'ai pas dit que musicalement c'était ridicule, ou jme suis mal exprimée, c'possible)...
Revenir en haut
Keke


Hors ligne

Inscrit le: 27 Fév 2013
Messages: 2 698
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 17:40 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

Si ça intéresse quelqu'un, moi je les trouve musicalement ridicule. C'est tellement de la singerie Joy Div que ça en devient de la singerie Editors. (Pas vu sur scène hein).
Revenir en haut
kolyne


Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2013
Messages: 2 006
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 18:04 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

Keke a écrit:

Si ça intéresse quelqu'un, moi je les trouve musicalement ridicule. C'est tellement de la singerie Joy Div que ça en devient de la singerie Editors. (Pas vu sur scène hein).

Revenir en haut
crono


Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2013
Messages: 6 941

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 18:14 (2013)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert ! Répondre en citant

kolyne a écrit:
willy a écrit:

Dis-donc je te trouve pas très charitable de descendre à ce point ce petit groupe russe qui n'a fait de mal à personne ; surtout quand on n'a pas payé sa place et qu'on a assisté qu'à une moitié du concert. Objectivement, on a le droit de pas aimer mais je vois pas comment on peut dire que c'est si mauvais ou ridicule musicalement.

C'est pas parce que j'ai pas payé que ça me force à adhérer

Musicalement, j'accroche absolument pas. Visuellement, effectivement, j'ai trouvé ça ridicule (mais j'ai pas dit que musicalement c'était ridicule, ou jme suis mal exprimée, c'possible)...


c'est certain, tu as encore ta liberté d'expression (quoi que, vu que je connais le dirigeant de ce forum, je peux voir si on ne peut pas te la réduire).
Mais, bon, faut reconnaître que cracher sur un groupe dont on n'aime pas à la base la musique c'est un peu facile, enfin ça paraît logique. Des fois y a des bonnes surprises mais c'est rare dans l'ensemble. (Genre je suis sur que des concerts de low ou de the national pas chiant ça doit exister pour parler de mes têtes de turc préférés.)

Et justement par rapport à ce que dit keke sur le côté "sous editors", je ne trouve pas que ça sente trop en live justement, car là où les editors / interpolation ou autres groupes du genre on tendance à avoir un côté sérieux, autiste appliqué dans leur musique, là ils sont tellement ridicules que ça donne l'impression d'être un concert à prendre au second degré. Genre tellement ridicule que ça en était comique et agréable!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:31 (2018)    Sujet du message: Raconte-nous ton concert !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum non officiel des eurocks Index du Forum -> forum non officiel des eurocks -> Concerts en salle Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 328, 29, 30  >
Page 1 sur 30

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com